“It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/06/2016
✗ nombre de messages : 214
✗ points de compétence : 150
Localisation : Devant un bon film Marvel et mange de la pizza.

MessageSujet: Re: It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]   Mar 7 Juin - 21:52

It's lunchtime !
Ouais. Vu la tête qu'il tire, vaut mieux que je m'arrête là. Manges ta pizza Dae Jung, et ferme la, c'est mieux ainsi pour tout le monde. Et pour ta santé mentale aussi. Mais bon, ce qui m'épate tout de même, c'est le fait qu'avec tout ce que je viens de sortir comme âneries sur son père, Jun trouve le moyen de m'excuser. Je viens de traiter son père de psychopathe quand même ! Peut être est-il habitué à ma connerie, mais cette fois je pense que je suis allé un peu trop loin, avec mes scénarios à la Star Wars. Encore un peu, et je lui disais limite que lui c'était Luke et que son père c'était Dark Vador !

Nan, mais même si t'as l'habitude ce que je viens de dire ça ce fait pas tellement quoi..., je me gratte la tête avec gêne puis reprend ma phrase, Tu devrais peut être rester sur l'idée qu'il ne sait pas que tu es son fils. Peut être que c'est une idée fausse, mais bon, c'est la seule la plus crédible jusqu'à maintenant. On va éviter de sortir les scénarios du genre "Comme il est riche il sait tout", c'est beaucoup mieux je pense. Et encore désolé pour ce que j'ai pu dire, dis-je en inclinant la tête.

Parfois, je me demande comment il fait pour me supporter depuis aussi longtemps, avec toutes les conneries que je peux sortir en à peine quelques secondes. Certains me diront: "Mais c'est parce que tu es un plasticien, tu vas toujours très loin dans tes idées !" Sauf que... Bah non ? Déjà, je ne suis pas plasticien. Ensuite, je suis toujours aller très loin dans mes idées parce que j'ai toujours été comme ça. Autant le dire directement et clairement, je suis un peu con sur les bords. D'accord, je suis comme ça et je n'y peux rien mais c'est dans des situations comme celle-ci que ma nature me met quelque peu mal à l'aise. Jun est le seul véritable ami que j'ai jamais eu depuis qu'il m'a jeté cette foutue raquette de tennis dans la tronche quand j'avais 6 ans et c'est le seul ami qui m'ait soutenu quand ma mère est morte. Alors parfois je me demande comment je fais pour sortir autant de conneries sur ses problèmes familiaux.
Ayant sûrement remarqué le silence assez pesant qui plane entre nous, Jun essaie de raviver un peu notre conversation, tout en sortant un beignet. Il devait sûrement être au chocolat. Enfin bref, je lui souris et continue de manger, avant de lui répondre.

En même temps, comment veux-tu que je te donne ma bouffe préférée. C'est une pizza quand même.

L'ambiance étant quelque peu refroidie, je finis de manger ma pizza avant de me lever et de me diriger vers le bord du toit. J'ai donc une vue panoramique de la cours devant moi, puis je m'appuis au grillage. Je garde une attitude sérieuse -ce qui n'est pas vraiment habituel- pendant plusieurs secondes jusqu'à ce que j'aperçoive un autre élève me fixer. Le toit n'étant pas immensément haut, on peut facilement voir quelle tête je fais, ou même si je reste stoïque ou non. Ma réaction risque d'être très spontanée, étrange et même complètement hasardeuse, mais je me sens tellement mal d'avoir refroidi l'ambiance, que je me sens obligé de faire une connerie histoire d'entendre quelques rires. Donc, ne me demandez pas pourquoi au lieu de tout simplement raconter une blague pourrie à mon meilleur ami, je me mets à danser comme un gros demeuré en faisant une grimace affreuse tout en regardant le gars qui me fixe dans la cours.
Heureusement, le ridicule ne tue pas. Je serais mort un nombre incalculable de fois je pense.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

En ligneVoir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 376
✗ points de compétence : 503

MessageSujet: Re: It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]   Ven 10 Juin - 18:04

IT'S LUNCHTIME ! -Ft Dae Jung



Il semblait réellement s'en vouloir. Mais pourquoi au final ? Ce qu'il venait de dire n'allait avoir aucun impact sur la suite. C'était même quelque chose que j'allais oublier avec le temps. D'autant plus qu'il continuait de me conseiller et qu'il faisait de son mieux pour y parvenir. Je n'avais pas à lui en vouloir de quoi que ce soit tant qu'il restait fidèle à lui même. Et avec le nombre de conneries que j'avais fais.. Le nombre de fois où j'avais pu le mettre mal à l'aise ou dans des situations cocasses, je pouvais bien passer au dessus de ça. Après tout, je lui avais bien fait un traumatisme crânien au tout début de notre rencontre et je lui avais attiré énormément d'ennuis tout au long de ma scolarité avec ces gamins qui venaient le harceler simplement parce que je restais avec lui. Quelque part, ces situations nous avaient aussi rapprochés et incités à ne pas nous laisser tomber.

- Je pense que t'as raison. Ça ne sert à rien de me torturer l'esprit avec des scénarios peu probables. Je vais attendre comme il se doit, essayer me rapprocher un maximum de ma sœur et apprendre à la connaître elle avant de faire n'importe quoi. Je pense que c'est la meilleure chose à faire. Je ne me vois pas directement me rendre dans l'entreprise de mon père pour lui annoncer que j'existe. Ça manquerait bien trop de tact.

Je l'écoutais en suite s'excuser et lui mettais gentiment mon poing dans la joue sans y mettre pour autant de la force. Je voulais qu'il comprenne qu'il pouvait passer à autre chose et que c'était ce que j'avais déjà fais. Décidément, il avait beau vouloir faire le pitre, il savait reconnaître ses erreurs et ses excuses étaient amplement suffisantes. Je finissais dans le même temps le beignet au chocolat que j'avais sortis, profitant bien de le manger.

- Je ne sais pas. Tu aurais pu subitement en être dégoûté. Ou alors tu aurais pu soudainement devenir aimable et me la donner.

Un sourire en coin était apparu sur mes lèvres, se moquant un peu de Dae Jung. Il portait un amour inconditionnel à sa pizza, et le seul moyen pour qu'il puisse tomber amoureux d'une femme serait que celle-ci soit habillée en sa nourriture préférée. J'imaginais même bien la scène. Lui, se baladant dans la rue, une femme habillée en pizza venant à son encontre pour lui délivrer un tract.. Et puis.. le coup de foudre. Et un mariage garni aux champignons; aux oignons; olives; herbes et persillade. Reprenant mes esprits, je l'observais ensuite se lever et se diriger vers le grillage où il s'était mit subitement à danser. Mon sourire s'était alors élargi tandis que je me levais à mon tour pour le rejoindre.

- Dis-moi.. c'est une espèce de rituel pour faire apparaître des pizzas ?

Passant les doigts de ma main gauche dans le grillage, je suivais le regard de Dae Jung se dirigeant vers le sol, où se trouvait un autre étudiant qui le regardait bizarrement. Il avait le don pour se faire remarquer et se faire prendre pour le clown de service. Je me mettais alors à rire tout en le laissant faire. Après tout, c'était plutôt drôle de voir cette scène.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/06/2016
✗ nombre de messages : 214
✗ points de compétence : 150
Localisation : Devant un bon film Marvel et mange de la pizza.

MessageSujet: Re: It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]   Sam 11 Juin - 1:33

It's Lunchtime !
Même si je les aime bien ces scénarios plutôt loufoques, il vaut mieux les mettre de côtés en effet. Et s'il y en a un qui se concrétise, je m'engage personnellement à aller voir le père de Jun pour lui mettre une grosse baffe des familles. Et si on me demande pourquoi j'ai fais ça, je dirais tout simplement que je fais plus parti de la famille de Jun que ce gars qui lui fait guise de figure paternelle. Donc j'espère de tout cœur que ça n'aura aucune tournure de ce genre toute cette histoire.

Surtout que ça ferait un peu bizarre. C'est comme si mon père arrivait avec une nana et qu'elle me faisait "Hey, tu ne le sais pas encore mais je suis ta nouvelle maman !" Ouais, non, ce serait définitivement trop bizarre. Voire même inimaginable. Et j'espère que ça n'arrivera pas ça aussi tiens.

Une femme m'étant complètement inconnue voulant remplacer ma mère ? Mouais, peu pour moi. Rien que le fait de penser ça me fait faire de gros yeux, je ne voyais pas du tout la scène. Bien sûr, je veux et j'espère que mon père refasse sa vie mais... J'espère que ce sera pas avec une cruche de ce genre là. Pitié.

Le poing de Jun venant s'abattre de façon mollassonne sur ma joue me tire tout de suite de mes pensées. Il a dû trouver que je m'excusais un peu trop. Je préfère m'excuser de trop que ne pas le faire tout court, c'est toujours mieux à mon avis. Et ce, même s'il vient tout juste de me pardonner et qu'il ne prête plus vraiment attention aux scénarios tous aussi fous les uns que les autres que j'avais énoncés sur son père qui venait tout juste de refaire surface. Suite à ça, je le regarde en train de savourer son beignet. Moi, c'est les pizzas, lui, c'est les beignets. Au chocolat, c'est toujours mieux, surtout pour obtenir facilement un service.

Ecoute, le jour où tu donneras un beignet au chocolat à quelqu'un alors qu'il ne t'en reste qu'un sur les deux que tu as acheté, tu me préviens. Je te jure que je l'écrirais dans ma liste de "choses à voir absolument". Bah moi c'est pareil. Avec la pizza.

Je faisais un sourire satisfait, rien qu'en pensant au fait que je pouvais me goinfrer de pizzas au quatre fromages toute la journée. Surtout celles d'un super restaurant Italien, mon dieu, je pourrais y faire passer tout mon fric là dedans ! Suite à cette pensée, je regarde Jun qui a un sourire plutôt moqueur sur son visage. Qu'est-ce qu'il s'imagine sur moi encore celui-là ? Non, parce que la dernière fois, il s'est imaginé tout un délire sur moi déguisé en souris. J'adore les souris, mais pas à ce point-là quand même. Je ne suis pas la mascotte de Disneyland non plus.

Je ne veux même pas savoir le délire que tu t'imagines sur moi, ni le déguisement que je porte, ni la nana qui est encore impliqué là dedans. Déjà que mes délires sont carrément bizarres, je crois que les tiens sont parfois pires.

Suite à cette discussion, vient le moment où je me déhanche comme un idiot face à un pauvre gars dans la cour qui n'a rien demandé. Mon meilleur ami me rejoins donc, puis observe la scène en rigolant. Le pire est à venir. Jun rigole déjà pour ça, et sûrement aussi par rapport à la tête que le gars fait en bas, mais je suis sûr que ce qui va suivre, il va en avoir une crampe aux abdominaux. Sérieux, même ses entraînements de Kung Fu, c'est rien à côté de Choi Dae Jung. C'est pas pour rien, que je suis le comique de service ! Je m'arrête subitement puis regarde Jun très sérieusement.

Tu crois que si je twerk, il va fuir ?

Et c'est une question sérieuse. C'est vrai, en général, quand on regarde les gens d'une façon bizarre, ils font de même ou bien ils rient tout en fuyant. Mais là... C'est vraiment quelque chose à vérifier.  Vous ne vous êtes jamais posé la question ? Non ? C'est normal. Il n'y a que moi pour se poser ce genre de questions.

S'il ne fuit pas je te donne 100 Won. S'il fuit tu me donnes 20.000 Won, dis-je à Jun, d'un air hyper sérieux.

Je pense que mon pari ne lui plait pas tellement, mais je suis sûr, qu'il veut me voir twerker juste pour rire. Et c'est ce que je finis par faire. Je ne sais pas quelle tête tire le mec qui me regardait dans la cours, vu qu'il a une vue sur mes fesses, mais ça doit être vachement hilarant. Mais le pire, ce doit être la tête de Jun. Non, parce qu'il savait pas que je savais faire ça moi. Ça sert d'observer certaines filles danser dans certaines fêtes, eh oui !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

En ligneVoir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 376
✗ points de compétence : 503

MessageSujet: Re: It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]   Dim 12 Juin - 12:32

IT'S LUNCHTIME ! -Ft Dae Jung



- Ca m'étonnerait beaucoup que ton père te fasse un coup pareil. Il a de bonnes valeurs et te les a transmises, alors à moins de tout vouloir foutre en l'air, il ne se permettrait jamais de prendre une cruche de ce genre comme petite-amie. Et encore moins en tant que femme si tu veut mon avis !

J'étais sincère dans mes paroles. Son père était une personne qui voyageait beaucoup et qui par conséquent était très peu présente mais qui avait bien élevée Dae Jung. Notamment après la mort de sa femme qui était la mère de mon meilleur ami. C'est sûrement la raison pour laquelle je le voyais mal changer d'un seul coup de bord et se retrouver avec une femme qui foutrait tout ce qu'ils avaient tous les trois construits en l'air. Non, s'il voulait se remettre avec une femme, ça ne se ferait déjà pas du jour au lendemain mais sur un temps bien disposé et ce serait une femme aux valeurs similaires, ou qui du moins les accepterait et tenterait de les préserver. Au moins pour tenter de rendre Dae Jung et son père heureux une nouvelle fois. Nous étions ensuite revenus sur la discussion de la nourriture. Bon d'accord. Je n'aurais jamais donné mon dessert favoris à une personne comme ça, surtout que j'en raffole comme jamais. A tel point que ce beignet pouvait se transformer en point faible. En effet, il est très facile de m'acheter avec.. et ça pouvait rapidement me mener dans des situations pour du moins insolites. Aussi insolites que mon imagination qui m'avait mené à inventer une scène des plus divertissantes sur le possible mariage de Dae Jung et la rencontre avec sa future femme.

- C'est dommage, dans ma tête, tu te mariais avec une magnifique femme-pizza. Et vous deux finissiez par disparaître dans l'horizon, main dans la main en compagnie de vos enfants pizzas. Je fis une pause puis ajoutais. Mais si c'était vraiment la réalité.. je pense que t'aurais finis par faire un meurtre et tous les manger.

Dae Jung aurait été capable d'être assez bizarre pour faire ça. Après tout, c'était son plat préféré. Comment résister aux pizzas géantes ? Dae Jung était comme ça. Il aimait se prendre des délires bizarres et il semblerait qu'il avait déteint sur moi. D'ailleurs il fallait voir la tête du pauvre homme qui le regardait danser. Elle était tellement amusante que comme à son habitude, mon meilleur ami voulait pousser les choses à son paroxysme. Il s'était donc mit à parier de l'argent qu'il allait le faire fuir en twerkant.

- Dae Jung.. j'ai pas.. j'ai pas tout ça..

Non, la façon dont il twerkait était bien trop drôle pour que je puisse l'arrêter en pleine action. Je me stoppais nette dans ma phrase pour laisser place au fou rire que je ne pouvais pas arrêter quant à lui. Il ne savait pas twerker correctement mais c'était bien assez drôle comme ça, d'autant plus que l'étudiant en bas faisait une tête à mourir de rire. Je pouvais le comprendre également, il avait une belle vue sur les fesses de Dae Jung. Puis au fur et à mesure que je voyais ce dernier danser, j'observais l'étudiant s'éloigner en nous regardant bizarrement ce qui m'enfonçait encore plus dans mon fou rire. A tel point que j'avais finis par terre, me tenant les côtes sous la douleur des crampes qui commençaient à apparaître. Et une fois mon fou rire calmé, je m'allongeais en arrière sur le sol en soupirant de soulagement.

- D'accord, je l'admet, t'as gagné, il s'est enfuit. Le bémol, et ce que j'essayais de te dire tout à l'heure.. c'est que je n'ai pas le fric que tu as parié. Et toi non plus d'ailleurs.

Je me redressais soudainement puis regardais à nouveau par le grillage si personne ne se trouvait en bas. D'ici, nous avions une belle vue sur le reste de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/06/2016
✗ nombre de messages : 214
✗ points de compétence : 150
Localisation : Devant un bon film Marvel et mange de la pizza.

MessageSujet: Re: It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]   Dim 12 Juin - 15:22

It's lunchtime !
Bah, heureusement qu'il n'oserait jamais me faire ça quand même. Et puis de toute façon, il préfère bosser pour le moment, la preuve il voyage tout le temps.

Je ne m'en suis pas vraiment rendu compte, mais j'ai utilisé un ton plutôt froid en parlant de mon père. A vrai dire, je lui en veux un peu en ce moment. Il part tout le temps, je sais que c'est son boulot, mais bon, j'ai pratiquement personne à part lui. D'accord, j'ai Jun aussi mais on ne se voit quasiment plus à cause des cours ou autre. Ok, j'ai 18 ans et il faudrait peut être que je commence à me détacher de mon père, mais n'empêche que quand vous vivez les cinq années les plus compliquées de votre vie et que la seule chose qui vous donne envie de vivre, c'est votre figure paternelle, vous ne voulez plus vraiment vous en détacher. C'est vrai qu'aussi, je pourrais me faire des potes, mais il y a une différence entre se faire des potes histoire de tuer le temps et se faire des potes pour le plaisir de s'amuser avec les gens. Pour tout dire, si on enlève les cours, les moments ou je vais à la salle de sport ou quand je dessine, en général je suis un peu seul. J'ai pas de colocataire et pour le moment je ne connais pas grand monde. Et je déteste la solitude.

Enfin bon, parlons d'autre chose.

Oui, il vaut mieux revenir sur notre discussion sur la bouffe et éviter ce sujet-ci pour l'instant. Et comme je m'y attendais, Jun s'était imaginé tout un délire sur moi et mon amour inconditionné pour les pizzas. Une femme pizza. Quand je vous dis que ses délires sont pires que les miens ce n'est pas pour rien ! Et en plus y'avait des enfants pizzas. Bon, il avait raison sur un point, c'est que si c'était vrai je les aurais mangés. Des pizzas géantes, attendez c'est trop cool ! Bon, c'est vrai ça aurait fait un délire à la Hannibal Lecter, mais bon, il faut de tout pour faire un monde !

Bah toi ça aurait été pareil si c'étaient des beignets au chocolat géants ! Enfin, je crois ?

Nah, il n'est pas aussi bizarre que moi pour faire ça. C'est monsieur Zen-attitude lui. Limite, tu vas dans sa chambre t'as direct une ambiance Feng Shui. Avec des pandas un peu partout aussi. En fait, il EST un panda. Il a l'air calme et tout mignon comme ça mais, quand on l'énerve, en général ça finit plutôt mal. Mais bon, pour le moment il est un peu en mode déconnade. En même temps, il est avec moi. Et je fais du twerk, alors il peut pas être Zen là notre Panda. Non, il est même en train de se tordre de rire sur le sol.

Je peux toujours accepter sur crédit les 20.000 Won.

Mon sourire finit par se transformer en un rire, puis je m'assied contre le muret tout en sortant mon téléphone. C'est fou ce que le temps passe trop vite, ça fait presque une heure qu'on est sur le toit à faire des conneries. Enfin, c'est surtout moi qui fait des conneries. Je lâche donc un soupir puis passe ma main dans mes cheveux avant de regarder la cour par le grillage.

Ça m'avait manqué ces moments-là.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

En ligneVoir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 376
✗ points de compétence : 503

MessageSujet: Re: It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]   Mar 14 Juin - 19:21

IT'S LUNCHTIME ! -Ft Dae Jung



- Oui, parlons d'autre chose.

J'observais le reste de l'école du point de vue où je me trouvais. Nous étions plutôt bien placé pour observer ce qu'il se passait en contrebas. J'écoutais attentivement Dae Jung qui me faisait légèrement comprendre qu'il ne voulait pas plus s'attarder sur le sujet famille. Je sentais derrière ce soudain air calme que quelque chose n'allait pas. Il avait toujours eut l'air à première vue heureux avec ses sourires et les délires qu'il se prenait à longueur de temps. Sa bonne humeur était permanente et toujours contagieuse. Mais je savais pertinemment que c'était aussi pour lui un moyen de cacher ce qui n'allait pas. Il était d'ailleurs assez discret sur sa vie privée, ce que je pouvais parfaitement comprendre après tout. Mais il devait se douter que je n'allais pas le laisser dans cet état bien longtemps. Il lui faudra bien un jour ou l'autre trouver un moment pour déballer ce qui le tracasse tant que ça. Et je me doutais que ça concernait son père souvent absent, il devait lui manquer. D'autant plus qu'il n'avait plus sa mère et qu'il semblait avoir besoin de cette présence maternelle. Même aujourd'hui encore.  

- Non, ça n'aurait pas été la même chose. Je crois que je les aurais relâchés dans la nature. Je ne suis pas un cannibale, moi.

Je me tournais vers lui, lui adressant mon plus beau sourire moqueur et posant ma tête sur mes genoux. Visiblement, il voulait à tout prix cet argent. C'est qu'il aimait vraiment profiter de ce genre d'occasion pour en récupérer.

- Je ne fais pas de crédit espèce d'idiot. Toujours le sourire aux lèvres, j'ajoutais. Mais si tu veut vraiment récupérer de l'argent facile, j'ai une astuce complètement unique pour que tu puisse le faire. Ça s'appelle TRAVAILLER. T.R.A.V.A.I.L.L.E.R. Tu verras, c'est pas si compliqué.

Je m'allongeais à nouveau au sol, observant les nuages lentement défiler dans le ciel et profitant de cette bouchée d'air frais pour fermer les yeux et sentir la sensation de chaleur sur ma peau. Ca faisait tout de même beaucoup de bien de se sentir si léger. Je n'aimais pas plus que ça l'hiver car je ne supportais pas le froid. Le poids des nombreuses couches de vêtements sur nos épaules, je ne l'appréciais pas non plus. La chaleur était à contrario une sensation que j'aimais beaucoup pour sa légèreté. J'entendais par ailleurs Dae Jung exprimer son regret quant aux bons moments que nous avions passés ensemble au lycée. Je souriais encore plus, me les remémorant également.

- En espérant qu'ils ne puissent jamais s'arrêter... C'est vrai, après tout je ne nous vois pas vieux, aigri et dénué de tout humour. J'ai comme envie de rester jeune toute ma vie. A pouvoir bouger correctement, m'amuser, profiter de ce dont on ne pourra pas profiter dans cinquante ans. Alors je te préviens.. je compte sur toi pour twerker devant toute l'école quand nous aurons nos diplômes, OK ?

Je me redressais à nouveau après plusieurs minutes, observant Dae Jung sans pour autant lâcher le petit rictus dessiné sur mes lèvres. Depuis combien de temps nous étions là après tout ? Je levais mon bras et regardais ma montre, la cloche allait sonner dans peu de temps. A cette vue, je m'étais mis à soupirer puis avais à nouveau porté mon regard sur Dae Jung.

- Bordel.. le temps est passé tellement vite. Je vais bientôt devoir retourner en cours. Mais va falloir qu'on se cale un moment pour se revoir. Je réfléchissais un instant, puis ajoutais. Eh ! Je m'entraîne ce soir si tu veut passer un coup ! Et puis je pourrais t'apprendre quelques tours histoire de te défendre si jamais tu en éprouve le besoin un jour. Je t'assure que c'est vachement utile. Alors, qu'est-ce que tu en pense ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/06/2016
✗ nombre de messages : 214
✗ points de compétence : 150
Localisation : Devant un bon film Marvel et mange de la pizza.

MessageSujet: Re: It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]   Jeu 16 Juin - 21:48

It's lunchtime !
De toute façon, ça sert à rien de lui cacher mon mal être. Y'a bien un jour où il me demandera ce qui m'arrive, et comme d'habitude je déballerai tout ce que j'ai comme problèmes sur le dos.  Mais là, j'en ai pas vraiment envie. On passe trop un bon moment pour que je gâche tout avec mes problèmes de famille qui sont sûrement moins graves que les siens. Alors, je continues à tout cacher avec un sourire.

T'es pas assez taré pour faire ça. Moi, oui. Enfin, sur des pizzas géantes hein.

Ce sourire moqueur. Mon dieu, le nombre de fois où je l'ai vu ce sourire. En général, c'est pratiquement tout le temps vu que je fais toujours le con. N'empêche, je veux vraiment 20.000 Won. Je pourrais m'acheter des petits trucs avec. Ou alors économiser. Ouais, en fait c'est beaucoup mieux d'économiser.

Depuis le temps que le crédit existe, tu devrais te mettre à jour mon gars. Et puis, je bosse déjà, moi !

Je souris puis regarde à l'horizon. J'ai chaud. Putain, j'ai chaud, et je suis en pull comme un con. Et j'ai pas de débardeur en dessous, alors je peux pas l'enlever. J'essaie tout de même de paraître normal, même si l'on doit s'en apercevoir à cause de la transpiration sur mon visage. J'écoute Jun lorsqu'il me dit qu'il aimerait que ce genre de moments ne s'arrêtent jamais. Et je suis complètement d'accord. Je ne nous voit pas non plus comme tous les vieux aigris et fermés d'esprits que l'on peut rencontrer de temps en temps dans la rue. Ce ne serait plus vraiment nous si nous finissons ainsi.

Oh, ne t'en fais pas je ferais quelque chose mieux que le twerk. Tu vas voir, ce sera encore plus drôle !

Je le regarde puis me met à rire. Je m'imagine déjà la scène en fait. Moi en train de faire le con devant tout le monde après avoir reçu mon diplôme. Ouais. C'est tout à fait moi, et tout à fait prévisible. Ou pas.
Je soupire lorsque Jun me dit qu'il doit y aller. C'est passé beaucoup trop vite ! Avec qui je vais faire le con moi maintenant ? Oh, oui, ça y est je sais ce que je ferais. En y pensant, mon sourire s'grandit un peu plus. Et il s'agrandit davantage lorsque mon ami me propose de le rejoindre au dôjô afin de faire quelques coups de Kung Fu. Même si la violence c'est pas trop mon truc, il faut bien que j'apprenne à me défendre un minimum, on ne sait jamais. Et puis, le sport de combat c'est vachement cool. Au moins, je ne m’ennuierai pas toute la soirée, là est l'avantage.

Pourquoi pas ! Ça va être fun je pense. Puis au moins, je pourrais faire autre chose que de faire le con et de twerker pour faire rire une fille. Ou les gens en général, mais surtout les filles.

Suite à cette phrase je me lève, puis vais prendre mon sac que j'ai laissé contre le mur de la cage d'escalier.

Je pense que je vais y aller maintenant moi aussi, parce que là j'ai une heure de libre que je vais m'empresser de prendre pour mon projet d'Art. Sur lequel j'ai passé toute la nuit déjà. Yay !

J'ouvre donc la porte menant vers les escaliers puis fait un signe de la main à Jun tout en disant "A ce soir Panda !", et m'en vais en direction de ma chambre afin de réfléchir à mes projets.

Revenir en haut Aller en bas

It's lunchtime ! [Ft Kwang Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Cho Kwang Sun ft Cha Sun Woo -Baro ║ Lee Sang Min ft Yong Jun Hyung
» Park Kwang Ho ~ do you believe in fate, babies ? ♥
» Dans le "lux", le glam et la volupté ♗ Suh Kwang Ho
» Petit instant de détente | Feat Kwang Ho ♥
» D&CO ~ Kwang Jae Hyun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: Time To Play Life's too short, play more :: See ya later :: RP fini-