“To fire and sword [Feat Jun]”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité
Invité


MessageSujet: To fire and sword [Feat Jun]   Mer 20 Juil - 2:32




To fire and sword

Kwang Jun


Je souffre bordel ! Je vous jure que je vais butter ce coach de merde un jour ! Que quelqu’un me dise en quoi c’est normal de réveiller ses élèves à 6 heures du matin, pour les forcer à s’entrainer alors qu’ils sont censés être en vacances !? Ce n’est pas normal, c’est mesquin et vraiment pas sympa de sa part. J’aurais pu lui pardonner si ce con n’avait pas eu la brillante idée de nous obliger à faire la route en vélo … Je me suis tapé cinq kilomètres en vélo ! J’ai dû supporter ses crises de colère (franchement il ne connaît pas la gentillesse ? Je viens tout juste de revenir et je dois déjà supporter ses gueulantes) et les commentaires mesquins de mon capitaine. Autrement dit j’ai passé la plus belle journée de ma vie ! Si, si je vous le jure ! Je retourne directement dans ma tente pour y récupérer de quoi me doucher et me sécher avant de filer à la douche. J’ai à peine eu le temps de profiter de la douce caresse de l’eau brulante sur mon corps endolori que la porte principale s’ouvre sur Jun.. Je l’observe quelques secondes avant de soupirer d’agacement. Je me serais bien passé de voir sa gueule aujourd’hui, néanmoins je continue à frotter énergiquement chaque parcelle de mon corps dans le but de réduire ma furieuse envie d’envoyer valser mon poing sur son si beau visage. Son regard assassin ne me lâche pas une seule seconde et je dois vous avouer que cette sensation ne fait que m’enrager encore plus. Je ferme doucement les yeux tentant d’ignorer cette sensation de brulure intempestive qui m’inflige le regard du scientifique. Légèrement agacé je finis par ouvrir les yeux et me tourner vers lui, je l’observe quelques secondes et un sourire amusé se dessine sur mes lèvres. « T’as fini de mater . Ce désir que tu éprouves envers les nageurs, ne m’est pas inconnue. Mais vois-tu j’essaye de me doucher en paix. » Je m’arrête quelques secondes faisant mine de réfléchir avant de reprendre tout aussi calmement « Donc sois tu vires, soit tu détournes ton putain de regard ou dernière solution tu me parles pour exalter toute cette haine, que tu éprouves pour moi. Qu’ai-je donc fait cette fois ci, pour m’attiser ta haine ? »




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 374
✗ points de compétence : 497

MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Mer 20 Juil - 4:11

TO FIRE AND SWORD


Si ça avait été une longue journée ? Bien sûr que ça avait été une longue journée. Non, ça avait été plus exactement une longue matinée. Il était seulement 13h. La journée était donc loin d'être terminée. Mais je ne savais pas ce qui était le pire.. la chaleur ? - Etre dans un camping, sur la plage, dans une tente ou à l'ombre à Busan était une torture en plein été. Sans non plus compter sur le fait que je sortais doucement de ma cuite de la veille au feu de camp où nous avions remplacés les boissons par de l'alcool. C'était à peine si je me souvenais de quelques morceaux de ma soirée. Seulement quelques flashs m'en revenaient à vrai dire. - Ou alors le fait que je me sois disputé avec Dae Jung ? Il était venu me tirer assez tôt de mon matelas de fortune ce matin pour m'engueuler à propos de la veille. Il avait tout découvert à propos d'Han Jae. Chose que je ne voulais absolument pas qu'il sache. Je savais comment il allait réagir et surtout.. je savais qu'il allait encore me faire la morale sur quelque chose dont il ne connaissait pas tous les éléments. Je m'étais donc pris le bec avec lui assez violemment. Nous ne nous parlions donc plus pour l'instant. Chose qui m'emmerdait énormément. Je n'étais pas capable de choisir entre lui et Han Jae et j'avais l'impression d'y être forcé. J'étais d'autant plus perturbé par ce choix que j'étais perdu dans mes propres sentiments. Je n'avais plus de réelles convictions désormais. Je me sentais surtout.. fatigué. De me battre, de me prendre la tête sans arrêt et de me sentir nerveux.

Enfin bref, je ne savais vraiment plus quoi penser et je me sentais particulièrement blasé de cette situation. J'en avais assez, et la fatigue due à la cuite de la veille et à la chaleur devait y être grandement pour quelque chose. Je ne savais d'ailleurs plus où me mettre pour profiter un peu de la fraîcheur. D'autant plus que nous n'avions pas grand chose pour nous garder au frais. Je m'étais donc décidé à aller prendre une douche histoire de me sentir un peu moins crasseux. Je sentais encore un peu l'alcool et la transpiration. Pas très cool tout ça. Je m'étais donc dans un élan nonchalant hâté à prendre le nécessaire et m'étais rendu devant les salles de bains dont j'avais poussé les portes d'une main, étant bien déterminé à venir me détendre. Mais c'était sans compter sur la présence de Jin Wuk bien sûr. Il était vrai que sans emmerdement supplémentaire, c'était moins drôle. Qu'est-ce qu'il faisait là lui ? Il manquait plus que ça sans déconner.. Je m'étais senti un peu surprit sur le coup mais pas assez pour m'empêcher d'adopter un comportement un peu plus.. salaud, saoulé, colérique avec lui. Je n'avais pas non plus pu m'empêcher de lui jeter un regard digne d'un assassin.. d'autant plus qu'il s'était fait pote avec mon meilleur ami cet enfoiré. Et dire que Dae Jung ne s'était pas gêné pour m'aviser de rester loin d'Han Jae. *Rire* Et qui était le plus naïf d'entre nous maintenant ? En tout cas, je n'avais pas été capable de détourner mon regard du nageur à la touffe colorée. Surtout lorsque celui-ci s'était amusé à me lancer des piques m'impressionnant peu. ..Monsieur allait être déçu, je n'étais pas vraiment d'humeur aujourd'hui. Je m'approchais donc de l'idiot sans pour autant répondre à sa question, le tout en adoptant une expression assez blasée et dénuée de tout sentiment apparent. Puis, une fois assez proche de lui, je me mettais sur la pointe des pieds pour avoir accès à une petite vue sur la partie basse de son corps tout en gardant une certaine distance plutôt large histoire de préserver un minimum d'espace  personnel. Je lui répondais d'un ton similaire à l'expression de mon visage.

- D'accord... mais qu'est-ce que tu veut que je mate au juste ?

Je restais de longues secondes sur la pointe des pieds à l'observer de sorte à le provoquer un petit peu plus avant de faire volte-face et de me diriger vers la douche, prenant la plus éloignée de Jin Wuk et posant ma serviette sur le mur séparant les différents jets d'eau. J'ajoutais ensuite, sur un ton tout aussi calme et grave.

- L'avantage avec ta chose, c'est qu'elle ne pourra pas plus rétrécir une fois dans l'eau.


Dernière édition par Nam Jun le Jeu 21 Juil - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Jeu 21 Juil - 21:30




To fire and sword

Kwang Jun



Suis-je blessé ? Oui. Ai-je une irrésistible envie de le buter, là tout de suite dans ces putains de douches !? Absolument ! Pourtant je ne fais rien, ne dis rien et surtout tente de contrôler mes pulsions meurtrières . Puis tout d’abord pour qui se prend cet idiot de scientifique ? « C’est tout ce que t’as en réserve . Une bonne vieille disquette ? Dommage… Je te pensais vraiment pas comme ça . » Lui dit je tout en continuant de rincer mes cheveux, une fois terminé j’attrape l’une de mes serviettes et commence à sécher ma chevelure rosée. J’ai spécialement changé de couleur pour cet été et ainsi j’ai pu dire adieu à cette foutue couleur menthe. Et dire que tout ça est entièrement et uniquement de la faute de Su Ho, mais tout compte fait cette couleur n’était pas si mal que ça. Enfin, revenons à nos moutons et tout spécialement à monsieur l’arrogant. Je laisse retomber ma serviette autour de mon cou tandis que j’en attache une autour de ma taille. Je souris doucement et me tourne vers la cabine de Jun me dirigeant vers celle-ci. Je m’adosse contre le mur séparant les différents jets d’eaux et ancre mon regard dans celui de Jun, avant que vous ne me posiez la question je ne matte pas. « Voyons mon petit Jun m’a l’air bien énervé aujourd’hui. Que s’est-il donc passé ? Tu t’es disputé avec ton meilleur ami ou alors avec ton idiot d’amant ? Racontes moi tout. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 374
✗ points de compétence : 497

MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Jeu 21 Juil - 22:50

TO FIRE AND SWORD


Une bonne vieille disquette ? Il se foutait de ma gueule là ? Je relevais les yeux, tournant légèrement ma tête vers lui et finissant par ignorer sa petite remarque à la con. Il ne valait après tout pas grand chose à mes yeux et je me devais de rester calme en face de lui. Je me devais de lui prouver que je ne me laissais pas aussi facilement avoir. Pourtant, essayer de ne pas péter un plomb était un véritable exercice. C'était aussi assez compliqué à réaliser. Je connaissais les limites de ma patience et elles étaient assez simples à reconnaître.. puisque je n'en avais pas. C'est la raison pour laquelle mes mains s'étaient un peu mises à trembler sous la colère et l'envie de l'ébouillanter rien qu'en l'entendant parler ou en sentant sa présence à proximité. Mais plutôt que de faire tout ça, j'ouvrais l'eau et m'empressais d'attraper mon shampoing tandis que le lampadaire -éblouissant tout le monde avec ses cheveux- terminait sa douche. J'étais dans un sens soulagé de savoir qu'il n'allait pas rester plus longtemps que ça ici. Du moins, jusqu'à qu'il vienne s'adosser près de ma douche pour me parler. Je levais les yeux vers lui, passant mes mains pleines du shampoing que je venais de verser dans mes cheveux en les frottant. Je soupirais aux remarques du sportif avant de lui répondre sur un ton un peu plus énervé que les fois précédentes.

- Fais gaffe à ce que tu dis le lampadaire. Tu auras beau traiter Han Jae d'idiot, il le restera déjà moins que toi. Tout simplement parce qu'il aura toujours la place de capitaine que toi tu n'as pas et n'arrive pas à avoir.

Je passais ma tête sous l'eau sur ces mots, laissant la mousse s'évacuer de mes cheveux tout en lavant au passage le reste de mon corps. D'où savait-il pour mes histoires avec Han Jae ? Il l'avait vu au feu de camps ? Ou alors.. Dae Jung lui avait dit ? Je laissais ma tête tomber en arrière afin de recevoir un peu d'eau froide sur le visage tout en serrant les dents à l'idée que je venais de me faire. Si c'était le cas, Dae Jung allait se faire recevoir. Au bout de quelques secondes, je sortais finalement mon visage du jet d'eau, laissant le peu de mousse qui restait glisser au sol. Je fermais ensuite le jet en attrapant ma serviette et la passant autour de ma taille. Je n'avais pas vraiment envie de me sécher. Il faisait beaucoup trop chaud pour ça. Dans cinq minutes à tout casser, j'allais de toute manière l'être. J'avais par la suite pousser la petite porte de la cabine pour en sortir, effectuant un petit croche-patte au passage à Jin Wuk comme si de rien n'était. Ainsi, le dos tourné, j'ajoutais.

- Qu'est-ce que tu fais toujours ici ? Tu n'as pas une place à essayer de reprendre ? Quoi que, je me demande si c'est vraiment utile d'essayer. A moins d'être aussi bon à la nage que con dans ta vie privée, tu n'as pas de chances de la récupérer si tu veut mon avis.

Je me tournais finalement afin de plonger mon regard dans le sien. Je posais finalement le mien sur ses cheveux que je fixais un moment avant d'ouvrir la bouche et de continuer.

- Même Han Jae a une longueur d'avance sur tes cheveux. Mais au moins ça lui allait. Toi j'ai plutôt envie de te raser la tête. Je baissais mes pupilles sur son bras. Au fait, ton bras va mieux ? Tu as pu reprendre la natation ? Et ta dignité avec ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Lun 25 Juil - 23:18




To fire and sword

Kwang Jun





« Fais gaffe à ce que tu dis le lampadaire. Tu auras beau traiter Han Jae d'idiot, il le restera déjà moins que toi. Tout simplement parce qu'il aura toujours la place de capitaine que toi tu n'as pas et n'arrive pas à avoir. » Mes poings se ferment systématiquement par réflexes, quel connard ! Combien de temps le monde va-t-il continué de croire qu’Han Jae mérite sa place !? Il ne la mérite pas ! Il ne mérite rien du tout, absolument rien ! J’ai bossé tellement dur pour en arriver là, j’ai passé mes heures libres à nager et écourter mes nuits pour m’entrainer encore et encore. J’en suis arrivé au stade où la gentillesse que j’ai jadis perdue refaisait surface… Puis il a débarqué au sein de mon équipe et à m’a tout pris… Absolument tout. « Comment oses… » Je n’ai même pas la chance d’achever ma phrase que le jeune homme sort de la cabine. Mes yeux se posent un instant sur son corps et j’ouvre de nouveau la bouche pour parler, mais cette fois si ce ne sont pas des insultes qui fusent mais bien un petit cri de douleur lorsque mon dos rencontre violemment le sol. Ce petit con vient de me faire un croche patte, le sol étant trempé je n’ai pu garder mon équilibre et me voilà au sol à gémir comme une fillette. Je le fusille du regard lorsque celui-ci reprend la parole s’attaquant à moi de multiples façons. Énervé je ne tarde pas à me relever en furie, je fonce sur lui tel un lion sur sa proie et le plaque brutalement contre la paroi la plus proche. Mon avant-bras se dépose sur sa gorge que j’écrase avec force, la colère venant prendre de nouveau le contrôle. Je souris narquoisement tout en approchant mon visage du sien. « Je t’interdis de dire de telles choses ! À ce que je sache ton petit copain n’a pas réussi à me battre en un mois, alors je n’aurais aucune complication à reprendre ma place dans l’équipe… Mais cette fois-ci, je reprendrais mes droits sur lui. Il ne mérite pas sa place de capitaine, il n’a jamais rien fait pour contrairement à moi ! Alors ne remet pas en cause mes capacités… Et laisse ma vie privée en dehors de ça, elle se porte très bien si tu veux savoir. » Je relâche un peu son cou ne souhaitant tout de même pas l’étouffer ici, même si ce n’est pas l’envie qui me manque. « Dernière chose…Tu as su m’humilier la dernière fois, tu as faillit briser ma carrière par la même occasion alors ne pense pas que tu vas pouvoir t’en sortir aussi facilement. Je ferais de ta misérable vie un enfer et crois moi que je suis plutôt doué dans ce domaine ! »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 374
✗ points de compétence : 497

MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Mar 26 Juil - 23:12

TO FIRE AND SWORD


J'entendais Jin Wuk essayer de former un semblant de phrase tandis qu'il s'écrasait au sol dans un bruit sourd ce qui avait eut le mérite de m'arracher un petit sourire narquois. Il n'était vraiment pas doué et s'il pensait que j'allais le laisser tranquille de si tôt, il se mettait véritablement le doigt dans l’œil. Il avait auparavant laissé sous-entendre qu'il n'allait pas s'en arrêter là et même si je redoutais un peu ses attaques, je n'étais pas une mauviette au point de me laisser aussi facilement impressionner. Je me tournais donc vers lui, lui adressant toujours mon petit sourire amusé. Un sourire amusé à la fois un peu amer. Il se foutait également ouvertement de ma gueule et ce qu'il disait ne me laissait pas forcément indifférent.. Il fallait que j'arrête de tout prendre au sérieux avec mes ennemis. Leur montrer mes faiblesses était le meilleur moyen de s'attirer les pires foudres de tout le monde. Je regardais attentivement le sportif se relever avant d'être surprit par sa soudaine violence et de me faire plaquer au mur, son bras écrasant assez ma gorge pour m'empêcher de respirer le temps de quelques secondes. Ces dernières avaient été étonnamment longues. Le choc avait été assez violent pour laisser entendre un bruit sourd à peine camouflé par mon râle de douleur que je n'avais pas pu retenir. Une légère douleur se propageait également dans tout mon dos. Je grimaçais, tentant de trouver un semblant d'air à inspirer et ne me contentant que de simplement râler un peu. C'était qu'il avait de la force cet enfoiré.. plus que ce que je m'imaginais. Je croisais en suite son regard tout en posant une main sur son bras et en entourant ce dernier de mes doigts. Il n'allait pas s'en sortir aussi facilement. S'il pensait que j'allais m'agenouiller devant lui par simple peur de ses retrouvailles.. Je tentais par ailleurs de me défaire de son emprise jusqu'à ce qu'il décide de lui-même de la desserrer. Enfoiré. Je n'avais qu'une envie, c'était de l'emplâtrer une nouvelle fois à mon tour. Puis, toujours mes pupilles dans les siennes, je ne manquais pas de le défier du regard lorsqu'il approchait sa tête de la mienne. Lui et moi étions entrés en guerre.

- Oh, parce que tu pense que tu me fais peur crétin ? Ce n'est pas moi qui chialais au sol comme une gonzesse la dernière fois que l'on s'est vus pourtant.

Je lâchais son bras, laissant les miens retomber le long de mon corps puis ajoutais.

- Tu peut te venger sur moi si tu veut. Mais je te préviens, si tu ose t'en prendre à mes proches, sois sûr que cette fois-ci je briserai ta carrière définitivement et sans aucun remord. Est-ce que c'est bien compris, tête de gland ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Mer 27 Juil - 21:56




To fire and sword

Kwang Jun



Entendre cet enfoiré de Jun gémir de douleur sur la violence de mon coup est un véritable délice, croyez- moi. Mon avant-bras écrasant sa gorge dans le but de l’empêcher de respirer, son corps collé au plus proche du mien ne lui donne aucune possibilité de fuite et ça m’amuse. Je souris amusé tandis qu’il grimace et dépose ses doigts sur mon bras l’entourant doucement dans l’unique but de me faire lâcher prise. Sa réaction ne fait qu’empirer ma colère et j’appuie plus fortement sur sa gorge avant de finalement desserrer doucement ma prise, le tuer maintenant n’est visiblement pas une bonne idée. Il ne me lâche pas une seule seconde des yeux lorsqu’il se met à parler et finit par lâcher mon bras, je serre les dents tentant de contenir en vain la colère que j’éprouve en l’entendant parler de ce fâcheux accident et me menacer une nouvelle fois. Si ce petit con pense une seule seconde que je vais me laisser faire une nouvelle fois, il se fout le doigt dans l’œil ! La natation c’est toute ma vie alors je ferais tous pour protéger celle-ci, quitte à m’attirer de graves ennuis. Contre toute attente je retire mon bras de son cou, je me recule de quelques centimètres et un sourire amusé naquit au coin de mes lèvres lorsque mon poing valsa avec violence sur son beau visage. Je ne lui laisse pas le temps de réagir et agrippe son cou entre mes doigts le plaquant une nouvelle fois contre le mur. « Qu’on soit clair trésor… Ce qui s’est produit à la fête des lanternes ne risque pas de se reproduire, alors je te conseille fortement d’éviter de jouer avec moi… » Je penche légèrement ma tête sur le côté et observe le jeune homme, le sang venant colorer de nouveau son visage. Je souris une nouvelle fois et reprends dans le plus grand des calmes « Tu aurais mieux fait d’éviter de me dévoiler tes faiblesses Jun… Parce que crois-moi que je n’aurais absolument aucun remords à utiliser tes proches pour t’atteindre. Parce qu’une fois que l’on met en rogne Go Jin Wuk on ne peut s’en sortir indemne. » Je me penche ensuite vers son oreille et murmure au creux de celle-ci « Comme le dit le dicton à l’amour comme à la guerre tout les coups son permis. » Je relâche alors subitement son cou lui rendant sa liberté et détourne les talons m’apprêtant à sortir.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/06/2016
✗ nombre de messages : 213
✗ points de compétence : 150
Localisation : Devant un bon film Marvel et mange de la pizza.

MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Sam 30 Juil - 20:23

To fire and Sword
Fait chauuuud... J'en peux plus, et comme si ça ne suffisait pas, à cause de ce crétin qui me sert de meilleur ami j'ai la gueule de bois. Bah oui, parce que c'est drôle de diluer de l'alcool dans les boissons justement "non alcoolisées" ! Ce qui fait que ce matin, je me suis réveillé un peu énervé... Non, en furie en fait. Parce que je me souviens de toute la soirée d'hier, et j'ai légèrement fait le con au feu de camp pour le coup. C'est donc pour ça, que je suis allé réveiller Jun, le traînant en dehors de sa tente et puis nous nous sommes disputés. Je crois même qu'on a réveillé tout le monde aussi en nous disputant. Enfin bref, tout ça est passé désormais et j'essaie de penser à autre chose malgré cette chaleur épouvantable. C'est donc pour cela que je vais prendre une douche, histoire de me rafraîchir sans avoir les cheveux tous dégueulasses à cause du sel. Je passe donc dans ma tente pour prendre ma serviette de bain ainsi que mon gel douche et mon shampoing, avant de me diriger vers les douches.

En arrivant vers celles-ci, j'entends une dispute... J'ai pas trop écouté ce que ces deux-là se disent, mais en tout cas je reconnais très clairement leurs voix. Et je sais que j'ai intérêt à me grouiller, avant qu'ils ne s'entretuent. Je m'apprête donc à ouvrir la porte des douches, jusqu'à ce que celle-ci s'ouvre. Je vois donc Jin Wuk qui s'apprête à partir, seulement, Jun n'a pas vraiment l'air du même avis. A peine ouverte, la porte se fait donc refermer par un violent coup de pied asséné par mon ami, ce qui fait que je me la prend légèrement dans la face. Je lâche donc un gémissement de douleur tout en me tenant le nez avant d'ouvrir de nouveau la porte de la salle de bain pour intervenir entre les deux bagarreurs.

Eh ! Mais vous allez arrêter de vous battre oui ?! Je me suis pris la porte dans la gueule ! Je vais pour retenir Jun, qui visiblement s'est encore une fois prit un coup de poing dans la face. C'est le même schéma que la dernière fois, mon meilleur ami qui a le nez en sang s'apprêtant à sauter sur son adversaire, moi qui essaie de le retenir et la touffe colorée qui veut absolument en découdre. Bon, écoutez tous les deux, on est sensés être en vacances, vous savez cette fameuse période où on est sensé se reposer, s'amuser, profiter du bon temps. Pas pour se battre ! Je regarde ces deux idiots, avant de soupirer lourdement. J'espère juste que cette fois-ci, ils vont prendre en compte mes paroles au lieu de me foutre des mistrals comme à la fête des lanternes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 374
✗ points de compétence : 497

MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Lun 1 Aoû - 18:51

TO FIRE AND SWORD


Ma main droite posée sur mon front et protégeant mon nez, je reculais un peu en grimaçant et en lâchant un nouveau râle de douleur tout en me penchant vers l'avant. Je ne connaissais pas encore l'ampleur des dégâts mais je me doutais bien que je n'allais pas m'en sortir indemne. Peut-être avec un hématome ou deux ou même encore le nez fracturé. Et j'en avais d'ailleurs un peu marre que ce soit toujours le premier à prendre. Je sentais l'adrénaline monter tandis que je me redressais un peu, tentant de reprendre mon souffle. Ce sale con allait passer un mauvais quart d'heure à vouloir se battre avec moi à longueur de temps. Ma haine pour lui continuait par ailleurs de grandir et je n'allais pas tarder à m'apprêter à lui rendre ses blessures.

Du moins, jusqu'à ce qu'il vienne me devancer en me plaquant à nouveau au mur par le cou. Je grimaçais à nouveau tout en l'écoutant déballer son petit discours. Je sentais par ailleurs le sang commencer à couler, se frayant un chemin sur mon visage puis entre les doigts du sportif avant de terminer sa course sur le haut que je venais de mettre. Sérieusement ?! Il avait toujours le don de salir mes vêtements au mauvais moment cet idiot ! Je lui lançais donc un regard à la hauteur de mon énervement jusqu'à ce qu'il se décide finalement à me lâcher et à faire demi-tour. Il ne pensait certainement pas que j'allais le laisser partir comme ça ? Je bouillonnais de rage intérieurement, j'étais en fait carrément prêt à exploser. Une vraie bombe à retardement.

Je m'avançais donc de manière déterminée vers lui puis fermais d'un violent coup de pied la porte qu'il venait à peine d'ouvrir. Il voulait me provoquer et utiliser mes proches pour m'atteindre ? Je n'allais certainement pas lui laisser le temps de le faire. Je l'attrapais par la suite par l'arrière de son col tout en le tirant toujours brusquement en arrière pour le jeter à terre. Il n'était plus en position de me retenir désormais et il allait bientôt faire les frais de mon impulsivité excessive. Je m'approchais à nouveau de lui, empoignant à nouveau fermement le col de son t-shirt et prenant le temps de laisser mon poing prendre de l'élan afin de mieux l'écraser sur le visage du nageur. Ce que j'aurais pu faire si Dae Jung n'était pas venu m'interrompre dans mon élan, me forçant à m'éloigner de la tête de gland. En vérité, je l'avais entendu arriver mais je ne lui avais pas prêté attention, et cette fois-ci, il n'allait pas pouvoir me retenir comme la dernière fois. D'autant plus que je n'avais pas apprécié son intervention, surtout si c'était pour protéger cet enfoiré. Je posais donc mon regard dans celui de Dae Jung avant de l'écarter assez violemment de mon chemin et de le contourner.

- Tu peut retourner profiter du bon temps, personne te force à rester ici.

Mon ton se voulait froid et sec. Je m'approchais de Wukie tout en essuyant mon visage recouvert par le sang. En vain, il continuait de couler abondamment. Quant à Dae Jung, j'étais bien trop énervé contre lui à propos de notre dispute pour me soucier de ses états d'âme et de mes propos. Je poussais donc brusquement le sportif d'un coup de pied et ajoutais tout en m'approchant encore de lui de manière menaçante. Il avait éveillé en moi une rage que je ne pouvais pas contrôler.

- Si tu pense qu'après tes menaces tu vas pouvoir t'en sortir indemne.. Si tu pense que tu vas pouvoir utiliser mes proches pour m'atteindre.. tu te fourre le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Dis-toi que je ne vais pas te laisser sortir d'ici tout de suite. Je vais te garder au moins jusqu'à ce que t'aie envie d'aller chialer dans les jupons de ton coatch comme la petite gonzesse que t'es et sera toujours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/06/2016
✗ nombre de messages : 213
✗ points de compétence : 150
Localisation : Devant un bon film Marvel et mange de la pizza.

MessageSujet: Re: To fire and sword [Feat Jun]   Lun 1 Aoû - 23:43

To fire and Sword
Je sens quelque chose couler de mon nez, suite à cette violente rencontre avec la porte de la salle de bain. Je mets mes doigts en dessous de celui-ci, histoire de voir ce que c'est, et j'ai le plaisir d'y voir du sang. Ouais, génial. Maladroit, ou malchanceux ? Je dirais plus malchanceux ces jours-ci. En tout cas, cela ne m'empêche pas d'entrer dans la salle d'eau, et ce même-ci une violente douleur au crâne se fait ressentir. Ayant prit l'habitude de ces maux de têtes, là je ne pense qu'au fait qu'il vaut mieux retenir Jun, avant qu'il ne saute sur Jin Wuk.

C'est donc ce que je fais, juste avant qu'il ne puisse faire partir son poing afin qu'il puisse s'écraser sur le visage de la touffe colorée. J'écarte comme je le peux mon meilleur ami de sa proie désormais au sol, avant de leur faire part de ma rencontre avec la porte, et de mon agacement face à leur chamailleries. Mais, j'ai oublié un truc entre temps. Jun et moi nous sommes disputés ce matin, et lui, il na pas l'air de l'avoir oublier. Je suis moi-même surprit du regard qu'il me jette, c'est même pas de la colère que j'y vois mais de la haine et... Bah perso, ça me fait flipper mais bon, je ne compte pas le laisser faire d'autres conneries. Je m'apprête de nouveau à ouvrir la bouche, jusqu'à ce que Jun ne m'écarte violemment de son chemin. Est-ce que je vous ai dis que j'avais la poisse en ce moment ? Alors, ajoutez cette malchance à mon côté maladroit, et vous obtenez un Dae jung qui n'arrive pas à garder son équilibre et qui glisse pour que l'arrière de son crâne puisse faire une jolie lune de miel avec le mur de la salle de bain.

Je lâche un gémissement de douleur, plus persistant que le précédent lorsque je m'étais pris la porte dans la figure. Je me redresse comme je peux, seulement je vois flou et mon mal de crâne ne fait qu'empirer. J'entends Jun me parler, mais je n'arrive pas à comprendre ce qu'il me dit. Bon sang, je me sens trop bizarre. J'ai pas bu pourtant... Enfin, si hier mais voilà. J'ai encore la gueule de bois ? Je sais pas trop... Je titube, j'ai du mal à garder mon équilibre. Je n'entends plus rien à part des vrombissements insupportables, et je sens une sensation de froid parcourir mon corps, comme lors d'une grippe. Ma peau devenue d'un seul coup livide,  je sens que mon corps ne tient plus, mes yeux se ferment tous seuls.

Et merde...

Je tombe de tout mon poids au sol, face contre terre. L'impact de mon corps sur le sol se fait entendre dans toute la salle.

Revenir en haut Aller en bas

To fire and sword [Feat Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Soluce] Fire Emblem 7 Rekka no Ken
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: Time To Play Life's too short, play more :: See ya later :: RP fini-