“Heung Kagami - Corps enseignant - The tattoed Teacher ”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 14/08/2016
✗ nombre de messages : 85
✗ points de compétence : 186
Localisation : Au parking pour fumer une clope... Mais chut, c'est un secret.

MessageSujet: Heung Kagami - Corps enseignant - The tattoed Teacher    Dim 23 Oct - 17:27

HEUNG KAGAMI
Ft KIM JI SUNG (KIJIKUSH)


MON PETIT CARACTÈRE:
Hum... Que vous dire sur moi... Eh bien, je suis quelqu'un de très attentif et d'ouvert d'esprit. On peut me parler de tout et n'importe quoi, il n'y a quasiment pas de sujets tabous avec moi. On peut parler de cul, comme de sujets glauques... Je m'en fiche. Du moment que c'est intéressant et que les arguments sont bien posés, je serais toujours à votre écoute. Les gens disent souvent de moi que je suis quelqu'un de très posé, un peu trop zen même. Je souris souvent, bien que parfois je puisse avoir une tête de blasé. Je sympathise très vite avec les gens, mais ce n'est pas pour autant que je donne facilement ma confiance. Sinon, en tant que prof', je serais bien dans la merde en fait... Oh, et aussi, j'adore les gosses ! Sinon, la encore je ne serais pas prof'. Même si enseigner dans une académie telle que Hyeosik, c'est sûrement bien différent que d'enseigner en primaire ou dans un collège.

Quant à mes passe temps ou autres vocations, disons que j'aime beaucoup l'Art. Je dessine un peu, j'ai même dessiné certains de mes tatouages... Et aussi, je sais jouer de la guitare mais aussi du Shamisen, un instrument traditionnel Japonais. J'ai appris tout ça quand j'étais à la Hyeosik Academy située au Japon.
Il faut savoir que je suis aussi un mordu de mangas et animés ! Je suis plus seinen et shônen, passant de quelque chose de sérieux comme Samurai Champloo à quelque chose de plus drôle comme Gintama. Tout ça, c'est mon rayon.

Quant à mes défauts, souvent on me dit que j'ai l'air soit trop stricte, soit blasé. Hum, sauf que je trouve que je souris souvent quand même... Je suis un vrai nounours moi ! Aussi, à ce qui paraît, je suis très vite distrait... Amenez-moi un chat, et hop, j'oublie le précédent sujet de conversation. Ah, le nombre de fois où je me suis fais pourrir pour ça... Je m'en rend même pas compte quand je le fais. Ensuite, beaucoup me reproche mon optimisme à toute épreuve ainsi que mon réalisme beaucoup trop présent. Oh, et aussi, on me reproche d'être trop calme. Vous savez, c'est pas parce que je suis calme que je ne suis pas réactif pour autant !

J'aime finir les choses que j'entreprends. Laisser quelque chose de commencer sans le finir, très peu pour moi. C'est d'ailleurs pour ça que je tiens à continuer le suivis de certains de mes lèves, surtout s'ils ont besoin d'aide. Autre chose que j'aime, les tatouages. C'était remarquable et prévisible, mais bon faut bien que je le dise, et puis ça meuble un peu aussi comme ça. Le hic, c'est qu'en Corée c'est assez mal vu d'être tatoué... Alors le plus souvent, dans l'académie, on me voit en costard bien taillé avec un col roulé pour cacher mon tatouage au cou... Par contre, ceux que j'ai aux doigts bah... Devant les élèves, je ne les cache pas parce que bon, je sais que beaucoup ont un tatouage caché. Mais devant le reste du corps enseignant, je les cache au mieux possible. Je tiens vraiment à ce boulot...

♦ ♦ ♦

✗ AGE : 28 ans
✗ SPECIALITE : Professeur de Japonais
✗ ANNÉE : XX
✗ GROUPE : Corps enseignant


Après mes études à Yamang, ma tante m'a payé mes études aux Etats-Unis pour m'éloigner d'elle à cause de mes premiers tatouages que j'ai fais sans son consentement. Au moins, j'ai eu le droit de choisir la destination et les études que je voulais faire.
Une fois, quand j'étais professeur au Japon, un de mes élèves m'a très sérieusement si j'étais un Yakuza à cause de mon style et de mon air très stricte. C'est à ce moment-là que je me suis rendu compte qu'il n'était pas le seul à penser cela de moi.
Ma petite sœur, Ayane, une fois m'a dit: "Tu devrais postuler pour poser dans une galerie d'Art en tant que toile. Ce serait plus crédible pour toi que de postuler en tant que professeur."... Je t'aime quand même sœurette.
Quant à mon petit frère, Hiro, m'a dit une fois: "Franchement, tu pourrais attirer facilement les filles comme les garçons... Si tu ne les faisais pas fuir avec ton air flippant." ... Toi aussi je t'aime petit frère.
Je fais pratiquement tous mes cours à l'aide de mangas, de chansons et d'animés. Ça aide, je vous jure. Et pour le coup, tous les élèves écoutent.
Il faut aussi savoir que j'ai un système immunitaire... Hum... Comment dire... Aussi faible que la probabilité de repousse de cheveux sur un crâne chauve dû à une calvitie. Je tombe très facilement malade...


Je suis donc né le 1er Mars 1988, au Japon à Kyoto. Mon père étant d'origine Coréenne, mon nom de famille est Heung. Seulement, ma mère voulait donner à chacun de ses enfants un prénom Japonais, alors du coup je me nomme Kagami. Quand j'ai eu quatre ans, j'ai eu une petite sœur qui s'appelle Ayane, et un an plus tard un petit frère, Hiro. Nous sommes tous les trois très proches, même si nous nous taquinons assez souvent et que nous donnons plus l'impression de nous détester. Nous étions aussi très proches de nos parents, qui étaient des personnes très aimantes et vraiment adorables. Toujours derrière nous pour nous soutenir dans ce que l'on entreprenait. Nous avons donc vécu toute notre enfance, de la maternelle à notre passage au lycée, au Japon. Grâce à notre père, mon petit frère, ma petite sœur ainsi que moi avons pu apprendre le Coréen, ce qui a fait de nous de petits bilingues, et tant mieux d'ailleurs étant donné que nos parents se sont décidés à déménager en Corée du Sud, pour se rapprocher de la famille du paternel.

Etant le plus âgé de la fratrie, je fus le premier à obtenir une bourse pour Hyeosik Academy. J'ai entamé ma première année dans cette école au Japon, avant de déménager en Corée. J'ai donc été le premier de la famille à mettre les pieds là-bas, accueillit par ma tante paternelle. Elle ne m'aimait pas vraiment, et ne m'aime toujours pas d'ailleurs... Je prenais déjà trop de place dans sa vie pour elle. Alors forcément, moi non plus je ne l'aimais pas. Et c'est encore le cas.
Et c'est donc presque un an plus tard que sont arrivés mon petit frère et ma petite sœur. Sains et saufs. Ce qui ne fut malheureusement pas le cas de mes parents quelques mois plus tard... Leur avion s'est crashé à 200km de la côte... Ça a été un déchirement bien plus que pénible pour la famille entière. Ayane et Hiro ont tenus le coup, mais moi, j'ai complètement divergé.

Je séchais les cours, je refusais l'autorité, j'étais devenu quelqu'un de rebelle et de méchant. Je me foutais d'absolument tout... Les notes, ma famille, mon diplôme, mon avenir. Heureusement que j'ai toujours eu cette capacité a retenir les cours en les lisant simplement ou en les écoutant vaguement... Car grâce à ça, j'ai pu obtenir de justesse mon diplôme.
A ma majorité, j'avais enfin repris conscience et me donnai comme qui dirait un petit coup de pied au cul. Parce que j'en avais très visiblement besoin. Et pour ce renouveau dans ma vie, j'eus donc fais mon premier tatouage, et c'était donc naturellement ainsi que suivirent les autres tatouages.

Ma tante ne pouvait pas le cautionner, et elle a donc décidé de me jeter de sa maison. Mais étant le fils de son frère, elle décida de le faire de manière plutôt "sympathique", en me payant mes études à l'étranger tout en criant intérieurement "bon débarras". Et voici comment un jeune Coréen métissé Japonais atterri en ces terres inconnues que fussent l'Amérique. J'avais toujours rêvé d'y poser mes bagages, et la personne que je haïssais le plus au monde venait de m'y envoyer pour se débarrasser de moi. Si seulement tout le monde souhaitait se débarrasser ainsi de ma personne.
La vie là-bas était fort profitable et confortable, même si ma fratrie me manquait fortement. Mes différents avec notre tante ne m'empêchait pas pour autant de leur envoyer des photos et quelques nouvelles de moi.

J'aurais bien voulu vous dire que mon université était celle de la prestigieuse Harvard... Mais non. C'tait une autre université pas très loin, et beaucoup moins côté mais elle était très bien et déjà bien assez chère. Etant conscient que mon affreuse tante ne me payerait que les études, j'eus donc l'obligation de trouver un petit job d'étudiant pour pouvoir ne serait-ce que survivre et me payer un logement.
Et c'était donc en tant que barista que je travaillai. Et c'est aussi là, que je l'avais rencontré... Lui. Kwang Oh, lui aussi d'origine Coréenne mais ayant visiblement grandit aux Etats-Unis. Au début, on était tout simplement des collègues de travail, puis nous étions devenus amis et... Vint le premier baiser à l'arrière boutique. D'habitude, je ne sortais qu'avec des filles, et Kwang Oh fut donc le premier homme dont je tombais amoureux. Et il fut aussi ma première fois avec un homme... Vraiment, quelle fut ma surprise quand j'ai réalisé que je n'étais pas du tout le plus dominant de nous deux. Mais c'était quand même fantastique... Voire unique.

Mais un jour, je dus repartir pour l'Asie. Un problème familiale au Japon m'y força... Mais aussi parce que je voulais retourner au pays, et y commencer ma carrière de professeur. Alors je parti, sans même dire au revoir. Les adieux, c'est trop dur pour moi en général. Alors je suis parti, comme ça sans rien dire. Etant pris d'un étonnant pessimisme, pensant que je ne reverrais plus jamais mon amant...

Au Japon, j'ai donc effectué a la Hyeosik Academy des cours de Coréen, pendant quelques années. Puis, je suis reparti en Corée pour cette même école, et y enseigner le Japonais.
Je vis donc aujourd'hui chez ma petite sœur, qui m'insulte souvent par amour de squatteur. Et c'est vrai... Mais j'essaie de trouver un appartement, je vous jure !  

TOI DERRIÈRE L'ECRAN

PATATE ! :21:  



Dernière édition par Heung Kagami le Sam 24 Juin - 22:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Heung Kagami - Corps enseignant - The tattoed Teacher    Dim 23 Oct - 20:03


Félicitations, tu es validé(e)

Tu peux donc commencer à RP sans problème. C'est même conseillé en fait. Mais avant tout, pense à te recenser dans les sujets adéquats. Ce serait bête que ton avatar soit prit par quelqu'un d'autre, car tu as oublié de le recenser, non? Pense à te chercher des liens et tiens nous informés de tes rp grâce à ton carnet. Pense à passer sur la Chatbox et flooder aussi. Encore une chose importante, amuse-toi ♥
Revenir en haut Aller en bas

Heung Kagami - Corps enseignant - The tattoed Teacher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Réforme du corps enseignant de l’Université de Poitiers
» Règlement intérieur de l'Université d'Artois
» L'entente du corps enseignant... [PV Purdey]
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: 
Dossier administratif
C'est par ici pour enfiler le slip d'un perso et te présenter !
 :: Dossiers d'inscription :: Les admis
-