“Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 26/11/2016
✗ nombre de messages : 147
✗ points de compétence : 357
Localisation : Sur le tatami

MessageSujet: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   Ven 23 Déc - 0:04

Douloureuses retrouvailles
Aujourd'hui je suis de sorti. Bon bien sûr, je suis pas accompagné, ouais c'est pas encore Noël hein. J'suis toujours aussi seul hein, mais bon je m'en plains pas. Je ne pense pas que je serais vraiment à l'aise avec une meute qui me suit partout de toutes manières, donc je m'épanouie dans ma solitude. Vous y avez sérieusement cru pendant une seconde? Ahah ! Vous êtes naïfs ! Quelle genre de personne ultra chelou serait heureuse de ne pas avoir la moindre personne avec laquelle parlait? Mais bon, il y a tout de même une petite différence entre un ami auquel on peut se confier et une troupe de toutous. Je vous l'accorde.

Mais ne nous éparpillons pas ! C'pas le sujet. Ouais, donc je suis parti faire du shopping aujourd'hui, pourquoi? Ouais c'est vrai que c'est pas trop mon genre de jeter de l'argent par le fenêtre ou même de faire les boutiques juste pour le plaisir. L'hiver approche -d'ailleurs je pense qu'on peut même dire qu'il est carrément là- et bon, j'ai pas des masses de pulls. Alors un ou deux de plus, ça ne me ferait franchement pas de mal. Alors même si ce n'est pas une partie de plaisir, je suis allé spécialement à Myeongdong juste pour remplir ma garde-robe beaucoup trop vide. Mais... Comment dire... Alors que je rendais dans un magasin que je connaissais comme n'étant pas trop cher pour moi, j'y ai vu ma mère. Alors non je ne l'ai pas croisé, je ne lui ai pas tapé la bise et je ne lui ai pas demandé si tout allait bien. Pour deux raisons; la première que j'ai eu -je ne sais pour quelle raison- la frousse et que je me suis caché derrière une poubelle et la deuxième parce que ça fait déjà un bon moment que je me suis brouillé avec elle et qu'elle m'a clairement fait comprendre ne me virant à deux reprises de chez elle, qu'elle ne voulait plus de moi. Du coup vous vous doutez que je n'avais pas très envie, même après tout ce temps, de la saluer avec un grand sourire.

Déjà je suis même pas sûr qu'elle m'aurait reconnu ! Quand je dis que ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu, c'est pas une blague hein ! Ca fait vraiment un bail. Et la revoir n'a pas réanimé en moins une gentille et douce mélancolie et une certaine nostalgie. Nan, nan, nan... J'ai senti la rage monter en moi, mon sang bouillir et mes mains trembler à cause de ce trop pleins d'émotions d'un coup. Je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé dans ma tête mais je me suis mis à la suivre et ce, le plus discrètement possible. Je l'ai suivi jusqu'à à parking ressemblant plus à un terrain vague. Je connaissais pas du tout cet endroit avant qu'elle ne m'y conduise inconsciemment. En tout cas c'est un chouette endroit pour traîner. Bref, sur ce parking éloigné de tout, elle avait garé naïvement sa voiture. Elle y déposa les sacs de vêtements qu'elle avait récemment acheté et reparti pour probablement faire d'autres boutiques.

Pleins d'idées malveillantes me vinrent en tête. Je voulais tellement lui faire payer tout ce qu'elle m'avait fait subir en essayant de se débarrasser de moi. J'ai donc attendu qu'elle se casse et que l'endroit soit complètement calme et désert pour enfin sortir de ma cachette. J'ai alors attrapé une belle poutre en fer qui gisait au sol. Je souriais en caressant avec la barre métallique la belle carrosserie rouge de la voiture. Elle se l'était probablement acheté récemment vu ce vernis intact ! Ca me donnait tellement la rage, tellement la haine que je me suis mis à marteler la carrosserie autrefois parfaite de la voiture neuve.

- " Ca c'est pour m'avoir abandonné alors que j'étais qu'un môme dans un camp de redressement !! Ca c'est pour ne m'avoir jamais soutenu auprès de papa !! Ca c'est pour m'avoir oublié !! Ca c'est pour avoir préféré me confier au fils de ta soeur plutôt que de me garder !! Sale pute ! Connasse ! J'te-- "

J'ai été interrompu. Le ciel était gris, comme mon coeur actuellement. Et je vis à travers mes yeux mouillés par les larmes une fille. Elle avait laisse tombé son sac à main face au spectacle. Je suis dans la merde. Mais jusqu'au cou ! J'entendais mon pouls résonner dans ma tête alors que je fixais le témoin. L'arme du crime était encore dans mes mains. Qu'est-ce que je dois faire au juste? J'essaye de reprendre mon souffle. Vite. Vite. Vite. Une solution.  
@Panda


Dernière édition par Noh Yung Sook le Mar 27 Déc - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   Ven 23 Déc - 4:52

douloureuses retrouvailles

C'était compliqué pour elle, la période de Noël. Elle avait toujours été spectatrice, celle qui recevait les cadeaux plutôt que celle qui les offrait ou alors celle qui venait mettre l'étoile sur le sapin quand celui-ci avait déjà fini d'être décoré. Cette année elle n'avait personne à qui offrir de cadeaux et personne de qui en recevoir : la solitude c'était pas son truc. Elle avait pas vu ses parents depuis longtemps, peut-être bien 3 mois ou plus – ça faisait longtemps qu'elle avait arrêté de compter la durée de leurs séjours dans d'autres pays, alors il n'y avait personne pour lui offrir de cadeau et c'était bien triste. Et d'une façon ou d'une façon ou d'une autre – en passant par la stupidité incurable et persistante elle en était venue à se dire que cette année elle s'offrirait un cadeau à elle-même. Après tout elle connaissait parfaitement ses propres goûts, aucun risque d'être déçue.

Quand bien même elle essayait de ne pas y penser, elle arrivait inlassablement à cette conclusion – passer Noël seule serait bien triste, tristement inhumain et relativement incorrect au vu de la personne qu'elle était. Elle se regardai dans la miroir une bonne dizaine de minutes avant de se trouver assez convenable pour pouvoir sortir, attrapant son manteau et une écharpe qu'elle enfila rapidement autour de son cou, la poignée se dérobant en même temps sous ses doigts fins blanchis par l'hiver. Une fois dehors elle regretta rapidement de supporter aussi peu la solitude, priant une quelconque entité divine pour ne pas mourir de froid en se disant qu'au fond passer une soirée à manger des marshmallow c'était pas si mal, toujours mieux que ce ciel gris au moins. Elle savait pas trop ce qu'elle cherchait dans ce froid qui lui griffait la peau – sans doute un dernier moyen pour tenter de se sociabiliser ou juste une grand mère sénile qui accepterait de partager la dernière dinde du supermarché avec une jeune fille désespérée et sa gueule d'ange. Parce qu'elle avait une gueule d'ange, il fallait l'avouer, mais ça semblait pas l'aider puisqu'elle allait passer sa fête préférée en compagnie d'un présentateur télé au travers d'un écran, quelle triste vie. Tellement triste qu'elle se retrouvait à marcher au milieu de la ville, le bruit de ses pas faisant craqueler le sol gelé portant à ses oreilles. Elle ne savait pas quoi faire, elle s'ennuyait et elle avait une folle envie de faire du shopping.

D'une certaine façon – inconsciemment ou non, peut-être que c'était devenu une habitude de se paumer et de ne retrouver son chemin que des heures après pour elle, elle s'était perdue. Genre, totalement, elle savait pas ce qu'elle foutait là ni ce qu'elle pouvait faire au milieu de voitures parce que c'était pas vraiment l'endroit rêvé pour faire ses achats. C'était pas l'endroit le plus rassurant du monde non plus, mais sa mère lui avait sans doute jamais appris que quand on entends quelqu'un donner des coups et hurler dans un endroit qui ressemble à une potentielle scène de meurtre vaut mieux courir que s'en approcher. Personne saurait dire si elle était stupide ou juste inconsciente, ou peut-être juste stupidement inconsciente mais elle avait marché jusqu'à l'endroit d'où provenait le bruit – si on pouvait nommer comme ça un mec qui hurle en tapant sur une voiture, elle en avait même fait tomber son sac à main. Sac à main qu'elle ramassa tout de suite, il lui avait coûté beaucoup trop de wons pour qu'elle le laisse geler par terre. Ça ne cacha pas son visage ébahi ceci dit, on aurait pu croire qu'elle avait vu un fantôme ou un truc dans le genre qui fait flipper, elle avait toujours été trop expressive. Et un peu conne parce qu'elle s'approcha doucement de cet homme même en voyant qu'il avait une poutre en fer dans la main et qu'il venait éventuellement de détruire la carrosserie d'une voiture.

« Je crois que c'est pas le meilleur endroit pour défoncer une voiture alors ... Tu veux prendre un café ? »

Si quelqu'un avait entendu ça il n'aurait eu aucun doute sur le fait qu'elle était totalement stupide, ou folle, ou bien les deux. Mais elle elle avait eu des antécédents compliqués avec les voitures alors elle comprenait que l'on veuille passer ses nerfs sur ces trucs, et elle connaissait pas la personne qui se trouvait devant elle mais elle avait le sentiment qu'il n'était pas foncièrement méchant. Drôle de sentiment envers un inconnu, mais elle sentait qu'elle avait envie de lui parler.
crybaby ▼





Dernière édition par Seo Hye Rim le Dim 25 Déc - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 26/11/2016
✗ nombre de messages : 147
✗ points de compétence : 357
Localisation : Sur le tatami

MessageSujet: Re: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   Ven 23 Déc - 19:29

Douloureuses retrouvailles
Alors que je paniquais de plus en plus à l'idée d'être dénoncer à la police et de finir entre de tueurs en série en prison, je vois la fille ramassait son sac à main prestement. Elle pouvait pas passer par une autre ruelle cette meuf ! Attends... C'est une vraie question ça... Qu'est-ce qu'elle fait la cette nana? Au vu de sa gueule de richou, elle a aucune raison d'être seule ici. 'Fin c'est ni accueillant, ni attirant comme lieu et elle m'a sans doute entendu gueuler comme un dingue, donc pourquoi? Un Q.I trop bas? Un manque d'expérience dû à la surprotection de ses parents blindés de tunes? Ou juste une logique aussi défaillante que la mienne?

Je la fixe. Mes mains tremblent de plus en plus. Elle me propose d'aller boire un café. Je laisse tomber la barre de fer que je tenais si fermement dans mes mains. Je sens les larmes déborder de mes yeux alors que je me cache le visage. Quel honte. Moi le gladiateur, l'imbattable judoka, le rebelle au coeur de pierre chiale comme une fillette devant une inconnue. Je ne sais pas trop ce qu'il se passe dans ma tête, mais c'est sorti tout seul. Croyez-moi, si ça ne tenait qu'à moi, jamais je n'aurais chialé !

J'essuie mes yeux dans ma manche, n'en ayant franchement rien à foutre de la propreté et finis par répondre à la demande de cette nana en hochant doucement la tête.

- " ... Ouais... "

Je sais pas qui elle est, elle ne sait pas qui je suis, mais on part tous les deux vers un café. Je pense définitivement qu'elle a une logique aussi défaillante que la mienne. Je ne dis rien. Elle me mène jusqu'à un café. On s'assoie face à face, j'ai l'impression d'être à un interrogatoire. Ca aurait pu être cool si ce n'était pas moi l'interrogé...
@Panda

_________________

« warning i can bite too »
Sookie ▬ La vie est une chienne après tout, alors défoule-toi. Frappe, insulte, humilie, n'aie aucune pitié, sois égoïste. Et ainsi peut-être tu auras l'impression d'être quelqu'un d'important et de fort. (c) Myuu.BANG!
 

   
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   Dim 25 Déc - 15:49

douloureuses retrouvailles

Elle savait pas si il était sur le point de pleurer parce qu'elle avait l'air d'une folle tout droit sorti d'un asile avec sa logique totalement inhumaine ou alors pour une autre raison mais ce mec lui tordait le coeur. Elle supportait pas de voir quelqu'un pleurer vous savez, c'était pour ça qu'elle chialait si souvent devant des dramas, elle déteste les trucs émotifs et plein de drames. Si elle avait été normale elle se serait sans doute barrée en courant dès qu'elle avait entendu des cris et un truc taper contre un autre, genre suivre son instinct de survie ou un truc comme ça mais elle était visiblement pas très normale alors elle s'approchait doucement de l'inconnu qui s'était mis à pleurer. C'était peut-être elle qui aurait dû le prendre pour un fou au final, il tapait sur une voiture et se mettait ensuite à pleurer, c'était plutôt étrange non ? Mais elle n'en pensait rien, elle avait presque envie de le prendre dans ses bras comme un enfant. Sauf que c'était pas un enfant alors elle le faisait pas, c'était les limites de son étrangeté. Elle fut soulagée quand il accepta son invitation – pourtant totalement tordue, elle commençait à paniquer, à se demander si il allait continuer à pleurer et si elle allait devoir le réconforter : elle était vraiment nulle. Hye Rim c'était le genre de personne qui vous donne envie d'aller vous jeter sous un train plutôt que d'aller mieux, elle sait pas y faire avec les gens faut dire, pourtant elle essaye. Mais au final ils étaient là dans un café, assis face à face alors qu'il se connaissaient même pas et que c'était sans doute dans le top 20 des situations qui mettent mal à l'aise. Elle posa ses coudes sur la table puis posa délicatement sa tête entre ses mains, ses longs cheveux blonds retombant sur la table et puis elle le fixait, se disant qu'il devait sans doute la trouver flippante. Elle se jeta doucement en arrière pour que son dos touche celui de la chaise et attrapa la carte du café, le silence commençait à devenir pesant.

« tu veux quelque chose ? »

Parler de ce qui venait de se passer était sans doute pas une bonne idée – et elle se doutait que ni lui ni elle n'en avaient envie, alors ils pouvaient peut-être au moins tenter de faire connaissance, après tout.
crybaby ▼



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 26/11/2016
✗ nombre de messages : 147
✗ points de compétence : 357
Localisation : Sur le tatami

MessageSujet: Re: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   Mar 27 Déc - 19:01

Douloureuses retrouvailles
Ce silence commençait à être lourd. Pourtant ils n'avaient pas pour habitude de me déranger. Au contraire, bien que ça puisse paraître étonnant en prenant en compte ma grande gueule, je n'aime pas les gens trop bruyants et qui s'agitent dans tous les sens. Y'a des moments dans lesquels ça peut être agréable mais la majorité du temps ça a plus tendance à m'insupporter.

Cette nana... Elle est bizarre... De ma bouche ça n'a rien de négatif, vous en connaissez probablement les raisons. M'enfin... Elle m'inspire confiance. Ouais c'est étrange. J'ai jamais ressenti ce genre de sentiment envers quelqu'un. Une envie de dialoguer. Autant pour la majorité des gens c'est quelque chose de normal, limite vital pour certain, autant à mes yeux c'est l'une des choses les plus bizarres qui me soit arriver.
Je ne sais pas vraiment quoi dire et je sens que elle non plus. Après ce qu'il s'est passé, c'est vrai qu'il est dur de parler en faisant comme si de rien était. J'suis vraiment un taré hein? J'me demande ce qu'elle pense de moi là tout de suite. Elle doit me prendre pour un gars complètement fêlé.

Je la fixe. Elle a prit le menu entre ses fines mains et le zieute, elle finit par me demander ce que je veux commander. Je regarde à mon tour le menu. Sur le coup, j'ai vraiment pas envie de bouffer, ni même de boire. Ouais c'est étonnant de la part du ventre sur pattes que je suis et je pense que ça traduit bien le fait que je ne vais pas bien là tout de suite. Je passe une main sur mon visage, j'espère que je fais pas trop pitié sérieux...

- " Juste un verre d'eau. "

Je me sens encore chamboulé par les récents événements. Je prends mon visage dans mes mains. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive en ce moment? Je n'arrive plus à me contrôler... Je pensais être passer à autre chose... Pourquoi je me sens encore aussi amer envers ma mère? Ne suis-je pas sensé être un monstre sans coeur?
@Panda


Dernière édition par Noh Yung Sook le Mer 28 Déc - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   Mer 28 Déc - 17:51

douloureuses retrouvailles

Fallait avouer qu'elle se sentait un peu mal pour ce gars, au fond elle se demandait ce qui avait pu le pousser à faire ce qu'il venait de faire et elle s'était sentie vraiment mal quand il avait commencé à pleurer. Etrangement elle avait envie de faire connaissance avec lui, il lui inspirait confiance - malgré qu'elle l'ai vu taper sur une voiture avec une barre en métal, elle croyait pas trop en ses penchants sadomaso cependant. Mais elle avait pas envie de l'embêter avec plein de questions et elle se doutait que c'était préférable de ne pas parler de ce qu'il venait de se passer. Il demanda un verre d'eau alors elle attrapa la manche d'un serveur qui manqua de renverser son plateau sur elle - elle était vraiment très polie cette fille et commanda un verre d'eau et une glace qui furent ramenés rapidement pendant que le silence était redevenu pesant. Elle le fixait en se disant qu'il avait l'air gentil - et qu'elle, elle devait avoir l'air totalement folle à fixer quelqu'un comme ça. Elle croisa les jambes et posa sa tête dans sa main qui elle était posée sur la table, encore une fois.

« on se croirait à un enterrement avec ce silence. j'espère que le mien sera un peu plus joyeux remarque. »

elle était vraiment pas douée pour démarrer les conversations visiblement, de toute façon elle disait toujours tout ce qui lui passait par la tête - ce qui lui valait souvent des reflexions adorables du genre "ferme la" ou d'autre trucs comme ça, mais elle comprenait que les gens veuillent la jeter sur la route, elle était pas très souvent agréable, souvent blessante même.

« oh, je m'appelle hye rim »

elle était vraiment perchée au point d'oublier de dire son prénom à un inconnu qu'elle venait d'inviter dans un café - et qui en avait sûrement rien à foutre de son prénom après tout, mais on savait jamais, peut-être qu'il y trouverait une once d'interet et qu'ils pourraient débaucher sur des sujets intéressants comme l'étymologie des noms coréens, savait-on jamais.
crybaby ▼



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 26/11/2016
✗ nombre de messages : 147
✗ points de compétence : 357
Localisation : Sur le tatami

MessageSujet: Re: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   Jeu 29 Déc - 19:55

Douloureuses retrouvailles
Je viens de penser un truc. Et si cette meuf ne ressentait que de la pitié à mon égard. Et si elle me prenait juste pour une grosse merde. Mes mains se remettent à trembler alors que mon sang recommence à bouillir dans mes veines. peut-être que si je prenais mes médicaments tout ça ne m'arriverait pas... Elle est peut-être là la solution... Arrêter d'être aussi têtu et finalement accepter ce que tous mes médecins s'accordent à me dire. Mais revenir sur mes décisions ne me ressemblent pas. Ceci dit, pour guérir ne faudrait-il pas que je change?

Cette idée me fait peur, je relève les yeux vers la jeune fille. Je vis alors la nana attrapait la pauvre manche du serveur qui manqua de tomber sur elle tout ça, juste pour passer sa commande. Un petit sourire beaucoup trop discret vint à se former sur les coins de mes lèvres. Pourquoi est-ce que j'ai soudainement envie de sourire en voyant cette cruche se comportait comme une gamine venant pour la première fois dans un café? Bof... J'ai pas envie de connaître la réponse à cette question. Mais alors là franchement pas.

Finalement, elle se remit à se tenir plus correctement et me fît part de son avis sur le silence presque divin tant il avait été... Calme. Mais elle, apparemment, avait plus eu l'impression d'être à un enterrement. En temps normal je crois que cette nana m'aurait juste trop agacé. Elle me rappelle la dernière bimbo avec qui je traînais. J'me rappelle qu'au moins on traînait tous les deux ensembles pour la même raison. Ouais, pour la baise. On a arrêté de se voir parce que j'ai trouvé une meuf avec des plus gros seins. Mais sérieusement, maintenant que j'ai pensé à elle, je crois qu'elle lui ressemble vraiment ! Nan... C'est pas elle j'crois... Trop planche à pain.

Elle me sort de mes pensées en se présentant finalement. Elle vient seulement d'y penser. Je la regarde. Elle est vraiment bizarre. J'ai rarement croisé des meufs dans son genre. Un alien le délire !

- " Yung Sook. "

Je crois qu'elle tente de lancer une conversation. Mais c'est mal barré avec moi. Déjà que de base je suis pas d'humeur à discuter, alors là... Franchement bonne chance mademoiselle Hye Rim !
@Panda
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim   

Revenir en haut Aller en bas

Douloureuses retrouvailles Ft Hye Rim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: Time To Play Life's too short, play more :: See ya later :: RP abandonnés-