“Il est venu le temps des retrouvailles. Feat InSu”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Il est venu le temps des retrouvailles. Feat InSu   Mer 18 Jan - 1:15

il est venu le temps des retrouvailles

KIM MinHye Feat CHEONG InSu



-Après des années à avoir arrêté les cours, après des années à n'avoir plus pris le chemin de l'école et de ses cours ennuyeux à mourir, me voilà aujourd'hui devant.... Attention roulement de tembour.... Une école. Chouette. Évidemment prononcé sur le ton de l'ironie. Je me trimballais une valise et un sac à dos. J'étais un peu sur les nerfs après qu'un mec m'est littéralement cassé ce que je n'avais malheureusement pas, surtout aujourd'hui. Pour me premier jour je m'étais habillé plutôt de manière masculine. J'étais d'humeur homme aujourd'hui. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, je n'avais pas mis mon pantalon baguy porte-bonheur avec des chaînes, mon blazer en cuir noir avec des pics, oui version Ghost Rider. Autant être classe quand on le peut et mon débardeur évidemment, acheté au rayon des hommes gris. Je m'étais que pour ma rentrée j'allais sortir le costume. Me voilà donc devant le parking en costard cravate... Wow, mais regardez moi cette caisse ! Une mustang de 97, avec capot découvrable... En cuir en plus. La classe. Mon dieu. Le fric qu'il doit avoir. Et le bruit du moteur. Cela devait être un vrai délice. Bref, MinHye on a dit. Descendre bus, puis mouver fessier... Oh regardez moi celui qui passe en face. MINHYE ! Oui pardon. Donc toi mouvoir fessier jusqu'à hall d'entrée. This not compliquette ! Oui je parle ma propre langue. Puis toi aller demander où trouver dortoir par ce que toi vouloir dormir sur lit et non sur sol. Même si je dormirais sur le sol. Mais pas volontairement.
Après ce petit point récapitulatif dans ma tête me voilà donc de nouveau en route, après m'être évidemment devant chaque voitures. J'apprécie les belles choses. Je suis exigeant et raffiné. Je serais bien repartie au moins avec 4 ou 5 voitures.
Après ma petite escapade, à m'extasier devant la Lamborghini, la Lotus et bien d'autres toutes aussi exceptionnelles les unes que les autres me voilà enfin rentrée dans le hall. Un hall quoi. Mais attendez... Il est où le distributeur de gâteau et de boissons là. A cette pensée je tourna la tête de chaque côté mais rien à l'horizon. Je fis une moue désespérée. Je peux pas faire demi-tour ? Là tout de suite maintenant ? Je regardais au-dessus de mon épaule. Mais j'avais assez douillée pour m'inscrire ici, ce n'est pas maintenant que je dois faire demi-tour. Je reposa mon attention droit devant moi, soupirant, vaincue. Et puis si je retournais chez moi c'est mon banquier qui allait pas m'oublier. Ah bah tiens en parlant de malheur, je suis sûre que c'est lui qui me rappelle que mon compte est actuellement dans le rouge. Je sortis donc mon téléphone avant de soupirer une nouvelle fois. C'était effectivement ce chacal. Y a pas une fenêtre par laquelle sauter ? Je donnerais tout pour ça. Je lui réponds donc essayant de rester le plus calme possible. C'est bien connu. Je ne suis pas du tout impulsive. Une fois ce message envoyé je préféra éteindre mon téléphone pour ensuite le ranger dans ma poche puis mon corps ce figea. De là où je me trouvais, c'est à dire en plein milieu du passage, oui autant faire chier jusqu'au bout du bout. Je pouvais entendre un homme parler. Avec qui ça j'en savais rien. Mais cette voix. Je la reconnaîtrais entre mille. Je tourna la tête au ralenti, mais si vous savez, comme dans les films là. Puis je le vis. Avec ses cheveux comme souvent coiffé en pétard. Mon visage, et ma journée, s'illumina. Je laissa tomber ma valise qui fit quand même un bruit assez fort dans la pièce avant de me mettre à courir vers toi, un grand sourire débile aux lèvres avant de te sauter au cou, croisant mes jambes autour de ta taille, riant bêtement après avoir prononcer ton nom. Je te serras fort contre moi comme si ma vie en dépendait. Je sais qu'on avait pas le droit mais là sur le moment tout ce que je voulais dire c'est Fuck le règlement, j'ai quelque chose de plus important à faire actuellement. Puis je me laissa retomber au sol doucement.-

Mon homme à moi, mais mon dieu... Mais... Mais... Ca fait si longtemps. Combien ? 3 ans ? Je sais même plus combien tellement tu me manquais. J'ai pas eu de nouvelles de toi et je pensais que jamais on allait pouvoir se revoir un jour. Et puis avoue que c'est quand même ironique qu'on se retrouve ici pas vrai ? Non mais non... Mais... Ah... Ca y est je meurs !




-Comme à mon habitude moi et la discrétion ça ne faisait pas bon ménage, d'où le fait qu'on est divorcé très rapidement toutes les deux. Sur certains mots, je mettais soit un ton très théâtrale ou encore alliait les gestes à la parole toujours comme si je me trouvais dans une pièce de théâtre. Même si là ça n'allait pas plaire à tout le monde.-

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 22/11/2016
✗ nombre de messages : 258
✗ points de compétence : 515
Localisation : Avec Han Jae ou Tae Hyun... enfin quelque part quoi

MessageSujet: Re: Il est venu le temps des retrouvailles. Feat InSu   Jeu 19 Jan - 22:23

Il est venu le temps des retrouvailles
Ce matin, je me suis réveillé une heure avant mon réveil, mais j'avais la flemme de me lever tout de suite. Du coup, je suis resté un peu dans mon lit puis je me suis dirigé vers la salle de bains pour prendre une longue douche, comme à mon habitude. Une fois lavé, rasé, parfumé et coiffé, je sors de la salle de bain enroulé de ma serviette pour m'habiller. Heureusement que j'avais préparé mes affaires, car en regardant l'heure, je vois que je n'aurais pas eu le temps de chercher mes fringues. Je m'habille puis engloutis vite fait mon petit déjeuné avant de mettre ma veste, prendre mon sac de cours avec de quoi grignoter dans la journée et je sors de ma chambre.

Je cours presque jusqu'à l'établissement puis je ralentis en voyant que je ne suis pas en retard. Je rejoins mes camarades à mi-chemin puis nous discutons de tout et de rien. Certains sortent des blagues et nous rigolons de bon cœur. Nous continuons à discuter lorsque nous entendons un bruit. Je n'ai pas vraiment le temps de réagir lorsqu'une personne que je ne pensais pas revoir m'appelle qu'elle se retrouve dans mes bras. Je la serre, choqué de la voir ici puis je la fais tourner en rigolant avant de la reposer doucement.

Mais... mais que fais-tu ici ? Tu vas bien ? Qu'est-ce que tu deviens ?

Je la regarde en oubliant totalement où est-ce que nous sommes, en oubliant aussi mes camarades et les professeurs qui nous regardent. Je rêve hein, elle n'est pas ici ? Mon dieu qu'elle m'a manqué ma petite sœur, je n'ai pas eu de ses nouvelles et je ne l'ai pas appelé, j'avais trop peur de la déranger et j'avais peur qu'elle m’ait oublié. Je la serre dans mes bras en riant.

Je ne sais plus petite sœur, mais tellement longtemps ! Qu'elle surprise !!! Doucement doucement, on nous regarde.

Je la lâche avant qu'on ait des problèmes puis je la regarde mieux. Elle n'a pas changé, toujours aussi excentrique ! J'ai hâte de savoir ce qu'elle va me raconter, car on a beaucoup de choses à rattraper. Je fais signe à mes camarades de partir, car je ne compte pas les rejoindre tout de suite, après tout ça fait quelques années que je ne l'ai pas vues et mon dieu qu'elle m'a manqué.


@Panda

_________________
Cheong In Su
 × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Il est venu le temps des retrouvailles. Feat InSu   Jeu 19 Jan - 22:46

il est venu le temps des retrouvailles

KIM MinHye Feat CHEONG InSu



-Mon dieu que ça faisait du bien de te retrouver, de pouvoir enfin te serrer dans mes bras. Mais bon cette étreinte est de courte durée alors tu me repose à terre tandis que j'ai juste envie de pleurer. Même si tu ne verras pas une goûte couler le long de ma joue le cœur y est. Je viens te prendre la main avant de regarder autour de moi en voyant tous les regards braqués sur nous. Avant de te sortir dans la plus totale des décontractions, « Pour changer j'ai pas été discrète c'est ça ? ». Je ris doucement alors que je te tire avec moi pour aller récupérer ma valise. Enfin, juste la remettre debout faut pas trop rigoler non plus hein. Je me tourne alors vers toi, un grand sourire ne quittant plus mon visage. Tu étais comme dans mon souvenir, mon homme à moi. Oui, mon mari illégitime quoi. Quelque chose de tout à fait normal pour une lesbienne qui s'assume pas.-

Tu n'as pas changé mon amour à moi. T'es toujours aussi beau et sexy. Graou. Un peu plus je te boufferais tiens !




-En prononçant ses paroles je viens me « frotter » à toi. Tant qu'à faire, faire la débile jusqu'au bout du bout c'est toujours mieux. Cela te rappelleras le bon vieux temps. Puis je me mets à pouffer de rire quelqu'un m'ayant dit de me taire d'un chut plutôt énervé. J'avais qu'une envie c'est de parler avec toi. Rattraper tout ce temps qu'on a perdu. Je te propose donc de m'accompagner à la chambre 2 du dortoir des artistes même... Même si je n'ai aucune idée où c'est.-

Tu viens ? Tu vas m'aider à trouver ma chambre je suis sûre que je vais me perdre sinon toute seule !




-Je viens donc prendre ma valise sur la tête. Oui, je peux la tirer mais la flemme de le faire. Je l'ai tirée sur tout le chemin de l'aller, j'avais pas envie de faire tout le reste du chemin en la traînant tel un boulet derrière moi. Et puis bon... Tu commençais à être habitué avec moi.-

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 22/11/2016
✗ nombre de messages : 258
✗ points de compétence : 515
Localisation : Avec Han Jae ou Tae Hyun... enfin quelque part quoi

MessageSujet: Re: Il est venu le temps des retrouvailles. Feat InSu   Sam 21 Jan - 0:13

Il est venu le temps des retrouvailles
Je la regarde comme si j'avais vu le père Noël et qu'il m'a apporté un jouet que j'attendais le plus. Est-ce que je l'aime ? Ouais, c'est comme ma petite sœur, quand on été petit, et même jusqu'à ce qu'on s'éloigne, on se comportait comme un petit couple, enfin surtout elle, mais ça ne me dérangeait pas trop. Attention, je n'ai jamais eu d'attirance physique hein, c'était comme un jeu, surtout qu'elle a toujours eu du mal à assumer son homosexualité, mais tout de même, c'était un truc entre nous, en tout bien tout honneur même si les gens pouvaient croire qu'on était ensemble. On s’étreint un peu puis je la regarde en souriant. J'ai l'impression qu'elle se retient de pleurer et je dois le reconnaître, j'ai la gorge serrée. Je ris en l'écoutant, elle ne change pas du tout, toujours aussi peu pour ne pas dire pas du tout discrète, alala. Elle m'emmène avec elle pour prendre sa valise et elle continue de me parler.

Et toi ma princesse, tu n'as pas changé non plus ! Mais regarde-toi ! Toujours aussi canon ! Je suis sûr que tu dois faire fureur chez les demoiselles !!! Et si tu me bouffes tu n'auras plus ton homme alors qu'est-ce que tu deviendrais hein ?

Elle se frotte à moi et je ris de nouveau. Elle ne changera jamais ! J'entends quelqu'un nous demander de nous taire et elle pouffe. Je glousse comme un gamin qui fait des bêtises et dieu sait qu'on en a fait elle et moi lorsque nous étions petits ! C'était le bon temps et ça me manque, vraiment. Elle me demande de venir, car elle ne trouve pas sa chambre et je réalise soudain qu'elle est bel est bien là et surtout qu'elle vient faire ses études ici. Je serre sa main, comme pour me prouver une dernière fois que je ne rêve pas et je la lui caresse doucement.

Bien sûr, quelle est ta chambre ? Et ne t'inquiète pas, tu sais, tu vas t'y faire, c'est grand donc tout le monde se perd au début.

Je la regarde poser sa valise sur sa tête et je souris amusé. Il faut qu'elle fasse, c'est plus fort qu'elle le pitre. Je la regarde encore faire, j'ai tellement envie de lui parler, savoir ce qu'elle est devenue, savoir ce qu'elle a fait jusqu'à présent, j'ai aussi envie de passer du temps avec elle, et maintenant qu'elle est ici, je sais que c'est possible. Je grimace, j'ai complètement oublier les bonnes manières, honte à moi.

Laisse moi porter ta valise, tu dois être épuisée !


@Panda

_________________
Cheong In Su
 × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il est venu le temps des retrouvailles. Feat InSu   

Revenir en haut Aller en bas

Il est venu le temps des retrouvailles. Feat InSu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Salle de détente] Le temps des retrouvailles
» Le temps des retrouvailles
» Moment détente et retrouvailles Feat Brooke D.
» Retrouvailles [Feat Thomas]
» Tristes ou heureuses retrouvailles ? [Feat. Hyo Jin Lee]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: Time To Play Life's too short, play more :: See ya later :: RP abandonnés-