“WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/11/2016
✗ nombre de messages : 100
✗ points de compétence : 177
Localisation : Dans mon lit.

MessageSujet: WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]   Dim 29 Jan - 15:56

WHAT AN ASSHOLE...
FT NOH YUNG SOOK



“Si la violence ne résous pas tes problèmes... C'est que tu ne frappes pas assez fort.”


Ce soir, j'ai envie de m'amuser et de vaincre ma peur de la foule. Il faut vraiment que je fasse un pas en avant, sinon, je n'avancerais jamais. Et je ne compte pas rester cette Nichols Shanice toute timide et qui a peur de la foule, alors qu'elle est capable de danser devant une trentaine de personnes sans sourciller toute ma vie. Il faut que j'agisse mentalement comme lorsque je danse, mais tout le temps. Alors, j'ai décidé de partir en boîte de nuit à Hongdae, et toute seule. J'y serais bien allée avec Tae, mais il est allé à une salle d'arcades avec un ami à lui, alors tant pis... Je me suis décidée, et je suis même déterminée à me confronter au monde de la nuit seule ! Je veux me faire des connaissances et des amis, me débrouiller toute seule !

Alors je me prépare, je me fais toute jolie pour aller en boîte et me munis même de ma plus belle paire de talons. Je souris, et en profite pour sortir mon téléphone et faire un ou deux selfies que je poste sur les réseaux sociaux... Et comme d'habitude, mes parents seront sûrement les premiers à commenter. Mais c'est bien pour ça que je les aime. Ils sont toujours là pour moi. Une fois tout ça fait, je prends mon sac à main avec tout ce dont j'ai besoin, et je me mets en route pour la boîte de nuit. J'y vais en taxi cette fois-ci, je ne me souviens plus très bien du chemin alors c'est plus prudent à mon humble avis.

J'observe tout ce monde qui fait la queue, et je prends sur moi-même avant de me mêler à la foule. Des gens me regardent bizarrement, d'autres me sourient un peu, enfin, la routine quoi... Je crois même que certains ne se gênent pas pour me reluquer de haut en bas. Des morts de faim quoi... Pfiou, Shasha, détends-toi. Elle va très bien se passer cette soirée ! Optimisme un peu.
Les minutes passent, et je me retrouve enfin à l'intérieur. L'ambiance est bonne, et mon sourire commence à apparaître en voyant tous ces gens danser. Je décide de ne pas poser mon petit sac à main aux vestiaires, on ne sait jamais si je bois trop et que je les oublie... Enfin, voilà ! Maintenant, je peux commencer à m'amuser ! Alors je me dirige vers le bar, je me commande un verre et le boit avant de me mêler à tous ces corps mouvants sous le rythme de la musique. Les heures commencent à passer, et les verres s'enchaînent. Je suis encore lucide, mais je sais qu'il faut que je me calme sur l'alcool... Et malgré tout, je me dirige encore vers le bar.

Je prends commande, et le temps qu'elle se fasse, je me fais accoster par un garçon... plutôt canon même... Un visage plutôt fin, typique des asiatiques. En fait, c'est carrément mon style je dois dire... Mais bon, je ne le connais pas, si ça ce trouve sa personnalité est des plus déplorables... Ah non, optimisme Shasha, optimisme !

"Hum... Salut." Je lui souris un peu -bien que ça ne fait que mettre en valeur mon état presque déplorable-, attendant patiemment mon verre. Un peu de discussion ne peut pas me faire de mal, non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 26/11/2016
✗ nombre de messages : 144
✗ points de compétence : 342
Localisation : Sur le tatami

MessageSujet: Re: WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]   Dim 5 Fév - 18:07

What an asshole...
Mon visage s'est tout juste remis des coups de l'autre bâtard. Ouais je l'ai pas oublié et même si il m'a aidé à bien me vider les couilles, je l'ai pas encore pardonné. Bon... Vous vous en doutez. C'est un prétexte de ouf pour avoir envie de le revoir... Ouais j'assume pas. Alors j'ai voulu penser à autre chose. Et je suis allé dans un nightclub à Hongdae, profitant de la période creuse en matière de compétitions dans laquelle on est actuellement pour pouvoir aller me mettre la misère. L'idée d'avoir envie de baiser un mec, de trembler quand je le vois, de bander dès qu'il me tripote un peu, tout ça. Ca m'énervait. Je déteste ça. Je suis dépendant de personne. Et pourtant... Depuis notre dernière rencontre, je me sens seul... J'ai l'impression que personne d'autre ne pourra me satisfaire comme lui il le fait si bien...

Ca me désespère et ça me fait péter un câble. Ce gars... Je le hais. Je veux l'oublier ce soir. Ne plus penser à lui, même pas une fraction de seconde. Je vais me défouler autre part, sur quelqu'un d'autre. Même si ma "petite amie" me bombarde de sms, je finis tout de même par me préparer. Me lavant minutieusement le corps comme les cheveux, je profite de mon absence de coloc' pour me balader à poil dans ma chambre sans la moindre pudeur pour attraper, encore mouillé, mon téléphone qui restait sur mon lit défait. Je m'assois dessus et je ne sais comment, j'ai fini par me dégorger le poireau devant la photo que j'avais prise de lui dans son état minable juste avant que je ne le laisse dans les toilettes de notre psy. Putain... Et dire que je venais de me dire qu'il ne fallait plus que je pense à lui ! Quel genre de merde est-ce que je suis hein?! Oh mon dieu... J'ai tellement honte là, tout seul sur mon lit, à poil, un mouchoir froissé dans la main. Je me dépêche de jeter le mouchoir en question et je pars reprendre une douche. Au moins je serais sûr de pas puer. Je me sèche les cheveux rapidement et les coiffe à la va vite avant de m'habiller tout aussi rapidement.

Je me casse pas le cul hein, j'enfile un t-shirt noir et une veste en cuir large aux paroles provocantes. Je boutonne mon pantalon noir volontairement déteint et déchiré avant de nouer les lacets de mes baskets Vans. Une fois prêt, je saisis mon téléphone. Je pose mes yeux sur la photo. J'ai alors longuement hésité à effacer la photo... Mais finalement je ne l'ai pas fait. J'ai juste fourré mon smartphone dans la poche de ma veste et je suis sorti de ma chambre. Le chemin ne fût pas bien long avant de faire face à l'imposante queue -kof kof pas elle- devant l'entrée de la boîte de nuit. Ouh la la, si je ne me faisais pas recaler ça serait déjà un exploit ! M'enfin je ne sais comment, avec probablement ma grande patience, j'ai réussi à rentrer dans la boîte de nuit. J'ai esquivé la piste de danse. J'ai préféré directement commencer à m'enfiler des verres d'alcool. Les uns après les autres. Maintenant que je me sentait bien shooté, je me suis dirigé vers la piste de danse. J'ai pu faire du collé-serré avec de belles meufs et puis j'en ai vu une encore mieux partant vers le bar que j'avais quitté quelque temps plus tôt.

Ca serait une belle prise elle. Je m'approche donc d'elle et viens l'aborder. Voir ce genre de nana ici, c'est rare. Elle était belle dans son originalité. J'aime le changement. Je lui balance un vieux "salut" auquel elle me répond timidement. Oooh, elle a l'air mignonne. Ce genre de meuf en plus elle cache souvent un bon côté pervers derrière leur masque de mignonitude. Ca me plaît de plus en plus.

- " Dites donc ! T'es plus que ravissante, tu ressors bien ici. "

Je lui adresse des regards et autres sourires charmeurs. Je vais pas laisser une aussi belle nana. Celle-là je la saute, au moins comme ça je serais sûr d'oublier cet autre enflure.

- " C'est quoi ton petit nom ma belle? "
@Panda

_________________

« warning i can bite too »
Sookie ▬ La vie est une chienne après tout, alors défoule-toi. Frappe, insulte, humilie, n'aie aucune pitié, sois égoïste. Et ainsi peut-être tu auras l'impression d'être quelqu'un d'important et de fort. (c) Myuu.BANG!
 

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/11/2016
✗ nombre de messages : 100
✗ points de compétence : 177
Localisation : Dans mon lit.

MessageSujet: Re: WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]   Dim 19 Fév - 13:25

WHAT AN ASSHOLE...
FT NOH YUNG SOOK



“Si la violence ne résous pas tes problèmes... C'est que tu ne frappes pas assez fort.”


Ce gars est vraiment canon... Il a vraiment un beau visage, bien que je peux voir quelques reste de bleus sur celui-ci. Et je dois dire que ça lui va bien avec son style bad boy. Je ne peux pas vraiment éviter ses regards charmeurs ainsi que les sourires qui vont avec. Je rougis un peu à ses compliments, bien que le premier était quelque peu bizarre à entendre mais ce n'est pas grave. Enfin... C'est surtout que c'est la première fois que je me fais draguer... Je sors tellement peu. Alors mon sourire innocent prend le dessus face à ses gentillesses.

"Merci..."

Merci ? Oui, c'est tout ce que je trouve à dire. Merci. Je ne pouvais pas lui dire que je le trouve plutôt pas mal aussi, et qu'il est super canon et que... Quoi que, non, vaut mieux pas... Il est mignon mais, on ne sait jamais non plus. Je souris encore.

"Je m'appelle Shanice, et toi ?" 

Je le regarde, ne pouvant empêcher mes yeux de se balader un peu partout sur lui... Vu sa silhouette, je suis sûre qu'il est bien foutu en vrai... Mmmh, stopons ces pensées obscènes. Je tourne la tête vers le barman qui me sert le verre que je viens de commander et je bois mon verre cul sec. "Tu viens souvent en boîte ?" Mes yeux se reposent sur monsieur le dragueur, et mon sourire est peut être joli mais il montre bien que... Je suis juste complètement pétée.

"Moi, c'est la première fois que je viens en boîte toute seule."

Et, d'ailleurs, je crois que je viens de boire le verre de trop. Le fameux verre de trop... Mon Dieu, faites que je ne fasse pas de quelconque connerie... Je me lève de ma chaise, secouant la tête pour arrêter de faire la terre tourner avant de regarder de nouveau ce charmant jeune homme, un sourire presque aguicheur aux lèvres. Je veux juste m'amuser ce soir... Draguer un peu, puis rentrer chez moi, et rien d'autre.

"Et, comme c'est ma première soirée toute seule dans une boîte de nuit... J'aimerais bien aller sur la piste de danse avec un beau gosse."

... J'ai pas dis ça ? Si ? Tuez-moi ? Je m'approche un peu de lui, sans pour autant me coller. Je suis peut être déchirée, mais pas à ce point-là... Je suis encore vierge, et je compte bien le rester ce soir, je n'aimerais pas faire ma première fois avec n'importe qui quand même... Et j'aimerais m'en souvenir aussi.


_________________

I had to work
"All my life, I had to grind and hustle
I had to, work like Kobe just to shine like Russell
They say, "Glad you made it happen over night"
They say, "Damn, you changed"
I'm like, "Show. You. Right." - Leikeli47 "Money"
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 26/11/2016
✗ nombre de messages : 144
✗ points de compétence : 342
Localisation : Sur le tatami

MessageSujet: Re: WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]   Lun 20 Fév - 16:01

What an asshole...
Même si ma mère m'a fait plusieurs fois des beaux coups de pute et que je la considère à présent comme pire qu'une sous-merde, je dois lui accorder une chose. Elle m'a pas raté, j'suis quand même canon, on va pas se le cacher et j'ai bien conscience du charme que je possède. D'ailleurs, le plus souvent je réussis à en tirer avantage de ce charme. On va pas se le cacher, c'est plus facile de coucher avec des belles nanas quand t'es un beau jeune homme que quand est un vieux lard horriblement laid. Si cette fille ne m'a pas déjà renvoyé balader, c'est probablement parce qu'elle me trouve certainement attirant. Un sourire innocent vient étirer ses traits. J'en étais sûr, cette nana est timide et réservée, je l'avais senti ! Elle est mignonne dans un sens, même si j'ai pas l'habitude de m'intéresser à ce genre de fille, elle est cute. On peut le dire. J'ai pu entendre un discret "merci" réponse à mes compliments. J'hausse un sourcil. C'est ça sa réponse? Je ricane doucement. J'ai rarement eu ce genre de retour.

Cette fois-ci, j'eus droit à un sourire un peu plus sûr. A quoi je répondis par un sourire en coins. Elle a bien capté mon petit jeu, mais vu sa naïveté, je doute qu'elle ait compris pourquoi je fais ça. Bah ! Elle saura bien assez tôt. Elle se présente finalement. Shanice hein? Elle est vraiment différente de ce à quoi je suis habitué à voir.

- " Yung Sook. J'viens de temps en temps, quand je peux. "

Bah c'est vrai que dernièrement j'y suis pas souvent allé. L'hiver, y'a pas mal de compétition, je viens tout juste d'être libéré. Elle? Apparemment c'est la première fois. Et bah ~ Elle va s'en souvenir de sa première fois dans une boîte de nuit toute seule. J'vais lui faire passer une bonne soirée ici moi. Je la regarde reposer son verre sur le comptoir. Cette descente ! Elle aurait vraiment du boire ça cul sec? Je souris distraitement et pausant mon coude sur le comptoir et mon menton dans le creux de ma paume. Elle se lève en titubant un peu. Et bah dites donc ! Je me lève moi aussi, profitant de sa jupe s'étant relevé dans son mouvement pour mâter ses cuisses. Elle est putain de bonne. Je vais pas la laisser partir avec un autre mec.

J'ai pu apercevoir ce troisième sourire qu'elle m'offrait cette fois-ci bien plus aguicheur. L'alcool lui fait cet effet là? Dans ce cas, je vais peut-être lui payer un autre verre... Un demi-sourire amusé vient se former sur le bas de mon visage alors que je la suis jusqu'à la piste de danse suite à ses mots.

- " Si c'est ce que tu souhaites ma belle... "

Je la suis donc. Elle m'entraîne jusqu'au milieu de la foule mouvante. Mon sourire s'élargit alors que je la regarde bouger son corps. Mais on est encore trop loin, je m'approche donc d'elle et laisse mes mains glisser jusqu'à ses hanches. Mon souffle chaud vient chatouiller sa nuque alors que je danse contre elle. Mais j'la sens bien résistante. Quoi elle veut pas de moi? Je viens alors lui murmurer au creux de son oreille.

- " Qu'est-ce qui va pas Shanice? Tu veux déjà partir? "

Elle est bourrée comme pas possible mais encore lucide visiblement. Ca a malheureusement pas l'air d'être le genre de nana à coucher avec n'importe qui. C'est plus que dommage. J'ai besoin de baiser avec des meufs moi là... Une de mes mains, précédemment sur ses hanches, vient à descendre sur sa cuisse, jusqu'à passer "par inadvertance" sous le tissu de sa jupe. Je peux caresser ainsi sa fine peau et si sensible. Je la sens frisonner sous mes doigts.

- " Vous n'aimez pas qu'on vous tripote de la sorte mademoiselle? "

Rien que dans ma voix on peut entendre mon sourire. Qu'elle ne fasse pas la sainte ni touche, je suis sûr qu'elle mouille ! Putain qu'elle sent bon en plus...
@Panda

_________________

« warning i can bite too »
Sookie ▬ La vie est une chienne après tout, alors défoule-toi. Frappe, insulte, humilie, n'aie aucune pitié, sois égoïste. Et ainsi peut-être tu auras l'impression d'être quelqu'un d'important et de fort. (c) Myuu.BANG!
 

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 02/11/2016
✗ nombre de messages : 100
✗ points de compétence : 177
Localisation : Dans mon lit.

MessageSujet: Re: WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]   Sam 15 Avr - 0:00

WHAT AN ASSHOLE...
FT NOH YUNG SOOK



“Si la violence ne résous pas tes problèmes... C'est que tu ne frappes pas assez fort.”


Je me sens mal... Je ne suis pas du tout à l'aise. Ou du moins, je ne le suis plus du tout. Au début, je pensais qu'être sur la piste de danse allait m'aider à me rendre à l'aise et plus sociable, surtout avec un aussi beau garçon mais... Il s'avère que j'avais raison. Je n'aurais pas dû me fier à son apparence, ni même boire autant.

Je reste légèrement lubrique, alors qu'il commence un peu trop à se coller à moi. Alors que je bouge mon corps sur le rythme de la musique, je sens ses mains se poser sur moi... Glisser jusqu'à mes hanches. Tout contre moi, je sens son souffle chaud et sonnant presque malsain à mon oreille... Je frissonne, certes, mais certainement pas de plaisir. Je me montre alors résistante, posant mes mains sur les siennes, histoire de les monter un peu au dessus de mes hanches...

Mais, ses paroles me font peur. Oui, j'ai déjà envie de partir à cause de toi, sale... Pervers ! C'est sûr que je suis bourrée, oui, j'ai beaucoup trop de verres dans le pif je l'admet mais... Non, je ne veux pas me faire prendre dans les toilettes d'une boîte de nuit par un pervers pareil ! J'essaie de partir, mais il me retient, laissant davantage ses mains se balader. J'ai peur, les larmes me montent aux yeux.

"S-sil te plaît, l-lâche-moi..."dis-je d'une voix tremblante...

J'ai réellement peur. Je sens une de ses mains passer de mes hanches à ma cuisse... Et de ma cuisse à mes fesses, normalement en dessous de ma jupe. Ma peau frissonne par réflexe, parce que je n'ai certainement pas l'habitude qu'on me touche ici... Puis, il me dit d'autres paroles me semblant elles aussi malsaines. J'entend son sourire... Je le sens même me renifler la peau, comme si je n'étais que du bétail. Les larmes sont là, mais je les retiens et décide d'agir. Je le repousse assez violemment, avant de lui mettre une belle et jolie claque dans sa figure. Je suis peut être bourrée, mais je frappe encore fort, et je vise plutôt.

"J-J'suis pas une pute !"

Tout ceux qui sont assez près de nous ont entendu la baffe qu eje lui ai mise. Et bien fait pour lui ! Mon sac en main depuis mon arrivée en boîte, je me précipite maladroitement vers la sortie de la boîte de nuit. Je marche aussi droit que je le peux, avant d'arriver dehors. Je regarde mon sac, essayant de tenir debout tout en cherchant mon téléphone à l'intérieur... Bon sang, pourtant c'est un petit sac alors je devrais le trouver... Je soupire, me frottant le front d'un doigts ou deux, témoignant l'état lamentable dans lequel je suis. Il faut vraiment que j'appelle un taxi... Je m'apprête à m'asseoir dans un coin, avant d'apercevoir ce fameux Yung Sook, que je viens tout juste de baffer... Et, pas besoin d'être sobre pour voir sa tête d'énerver... Attendez, c'est moi où... Il vient vers moi ?
Je le regarde, prenant de nouveau peur puis je m'engage dans une ruelle, commençant à marcher de plus en plus vite. Le voyant derrière moi, et surtout qu'il commence à marcher un peu plus vite aussi, je me met à courir... Et aussitôt, mes larmes commencent à couler. J'ai tellement peur, et je suis toute seule...

"Laisse moi tranquille !"

C'est tout ce que je peux lui dire...


_________________

I had to work
"All my life, I had to grind and hustle
I had to, work like Kobe just to shine like Russell
They say, "Glad you made it happen over night"
They say, "Damn, you changed"
I'm like, "Show. You. Right." - Leikeli47 "Money"
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 26/11/2016
✗ nombre de messages : 144
✗ points de compétence : 342
Localisation : Sur le tatami

MessageSujet: Re: WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]   Dim 4 Juin - 0:22

What an asshole...
Je m'en fiche de passer pour un gros porc en manque de cul, c'est pas loin d'être le cas de toutes manières. Alors ouais, rien que pour oublier son visage de ma mémoire, j'ai sauté sur l'occasion et je n'ai pas hésité à bien coller mon corps au sien. Le nez non loin de son cou, je n'ai pas le temps de le mordre comme j'aurais aimé le faire que je sens ses mains sur les miennes. Tentant tant bien que mal de remonter ces dernières et de les éloigner de ses fesses. Mais rien à faire, ce n'est pas avec sa force de moucheron qu'elle va m'empêcher de toucher à ce que je veux toucher. Elle me fait bien envie en plus de ça. C'est sa faute, non? Si elle ne m'avait pas donné sa confiance, elle ne serait pas dans une telle situation, alors qu'elle assume. Il faut prendre ses responsabilités ma belle... Ca passera vite, ne t'en fais pas ~

Je déglutis difficilement, me laissant porter par son parfum. Quelle belle gosse... Je suis tellement pris dans mes pensées en imaginant la suite avec un sourire... Pervers et malsain. Même si sur le coup je ne m'en suis pas vraiment rendu compte. Il est dur de réfléchir posément dans ce genre de moment, de la musique ultra forte dans les oreilles, un petit coup dans le nez et le corps d'une bonnasse collé au mien. En général, y'a pas beaucoup de mec qui ont encore leur conscience bien ne place dans ce genre de circonstance. J'ai vraiment envie de me la faire. Dehors, dans les toilettes, je m'en fiche. Je veux juste baiser... J'étais tellement dans mon monde que je ne l'ai même pas entendu me demander d'une petite voix toute tremblante, presque terrorisée, de la laisser. Je suis le prédateur et elle la proie, non?

Et puis elle s'est retournée sans que je n'ai vraiment le temps de m'en rendre compte, sa main s'abattit avec force sur ma joue dans un grand bruit. Ce même bruit qui a poussé tout le monde dans les alentours à se retourner vers nous. J'effleure de mes doigts ma joue rougie par la gifle, prenant doucement conscience de ce qu'il vient de se passer. C'est pas une pute hein? Je vois rouge. Je suis passé de l'extrême à l'autre en l'espace de quelques secondes. J'ai envie de l'égorger là tout de suite. Elle en profite pour prendre ses jambes à son cou alors que tout le monde me regarde silencieusement. Je déteste ce silence... Je décide finalement de la suivre. Ca ne va pas se terminer aussi bien que ça pour elle, vous pouvez me croire.

Il ne me fallut pas bien longtemps avant de retrouver la trace de cette ivrogne. Je vais lui casser la gueule, toute seule dans la rue, y'a pas mieux franchement. Elle y connait rien à le vie décidément... Pourtant c'est pas une exclusivité coréenne, elle devrait avoir l'habitude ! Je la retrouve bien vite avant qu'elle ne pose ses petites fesses par terre et reprend à nouveau la fuite. Elle va pas aller bien loin avec un sportif national à ses trousses. Elle aurait jamais dû lever la main sur moi, elle aurait pas fait ça et elle m'aurait juste dit "stop", qui sait, je l'auras peut-être abandonné pour une autre nana moins farouche. Mais comme elle m'a collé une calotte, ça m'a soûlé. Je prends pas le temps de lui répondre, je veux jute lui donner une bonne leçon dont elle se souviendra longtemps. Après ça, elle retapera plus personne.
@Panda

_________________

« warning i can bite too »
Sookie ▬ La vie est une chienne après tout, alors défoule-toi. Frappe, insulte, humilie, n'aie aucune pitié, sois égoïste. Et ainsi peut-être tu auras l'impression d'être quelqu'un d'important et de fort. (c) Myuu.BANG!
 

   
Revenir en haut Aller en bas

WHAT AN ASSHOLE... [Ft Sookie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» FAN-FIC ; Adieu Eric
» Why do people say “nice to meet you” before I've ever said anything ? How do you know it's nice to meet me ? I'm an asshole.
» Preben Nielsen ; I may be an asshole, but it's a lot more fun than being normal
» asshole in girl.
» Stop to be an asshole. ft Faye & Jessie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: 
Séoul
L'école est finie, à nous l'alcool et les jolies filles
 :: Hongdae :: Nightclub
-