“Une nuit torride à l'hôtel... ou pas ft Kwang Oh”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 22/03/2017
✗ nombre de messages : 54
✗ points de compétence : 103

MessageSujet: Une nuit torride à l'hôtel... ou pas ft Kwang Oh   Ven 21 Avr - 0:01

Une nuit torride à l'hôtel... ou pas
Une nuit de plus qui commence. Mais aujourd'hui, je vais pas dans un bar ou une boîte de nuit à la recherche d'une conquête. Nan nan nan... Même si c'est pas l'envie de baiser qui me manque, j'ai d'autre projet pour ce soir. Ouais, même si je me suis fait tout beau, je vous assure que je vais pas copuler ce soir ! En plus, attention je vais parler comme un vieux, le travail m'a bien trop fatigué pour ce soir. AAAAH PAPI CHUNG SU A POSSEDE MON CORPS. Enfilant vite fait mes chaussures, je sors de mon appart que mon Papa d'amour a encore payé pour moi, le ferme bien gentiment et me hâte vers mon taxi. Direction Hongdae pour ce soir. Je vais revoir un bon pote, et nooon encore une fois c'est pas pour faire des bébés qu'on se voit. Même si franchement, c'est pas l'envie qui me manquerait de culbuter ce beau gosse, on sait déjà mis au clair là-dessus. Parce que ouais, vous vous en serez douter, la première fois que je l'ai croisé, la seule chose que je voulais de lui, c'est qu'il tienne un minimum au lit, mais finalement, le destin en a fait autrement. Et voilà que maintenant je le considère comme un très bon ami à moi et je ne raterai pour rien au monde le peu de temps qu'on a à se consacrer.

Je profite de la jolie vu que j'ai de la ville, appréciant les lumières colorés de la ville la nuit. Aaaaah, y'a rien de mieux pour se ressourcer que de contempler une ville animée de nuit, de détailler toutes ces belles lumières, j'aime tellement ce genre de paysage urbain, tellement plus que ceux de la campagne, aussi belle soit-elle. Je ne quitterai pour rien au monde mon Séoul adoré ! Une fois arrivé à destination je paye le conducteur, lui laissant un généreux pourboire avant de ranger mes mains dans mon pantalon à la pointe de la mode et valant sans doute bien plus cher que ce que je crois. Ouais, c'est aussi ça que d'être un riche fils de patron, tu connais rien à la valeur de l'argent et tu profites juste de tout ce qu'on te fout dans le bec. Dans un sens je me répugne un peu, mais bien sûr, je préfère de pas partager ça et continuer à me faire passer pour le mec complètement stupide et sans la moindre connaissance du mot éthique. C'est plus drôle comme ça franchement. Je jette un coup d'oeil à l'imposant hôtel devant moi, une nuit là-dedans doit aussi coûter bien bien chère, mais bon... Qu'est-ce que j'en sais moi ! C'est même pas moi qui paie ! Je rentre à l'intérieur du luxueux building, baissant mes lunettes de soleil de richou sur le bout de bon nez, remettant de l'ordre dans ma tignasse.

Je me présente à la réception de l'hôtel, adressant un sourire charmeur à la réceptionniste. C'est le genre de meuf que je prendrai carrément, même dans la chiotte, même par terre tiens ! Mais bon... Là, j'ai pas de temps à lui accorder malheureusement. Je lui demande d'une voix enivrante où se situe la chambre réservé au nom de "Do Kwang Oh" et son sourire mielleux s'efface aussitôt alors qu'elle me donne d'un ton bien plus sérieux le numéro de la chambre puis les clés. Anw... Encore une qui croit que je suis gay. Dommage... En tant que bon gros provocateur, je la conforte de son idée en lui adressant des signes peu... Conventionnelles, comme dirait mon père ! Je dois avouer que mimer une pipe, c'est pas ce qu'il y a de plus "conventionnel" ahah ! Je monte donc dans l'ascenseur sans plus attendre et rejoins la fameuse chambre 728.

Arrivé au dernier étage, je sors de l'ascenseur et m'arrête devant la fameuse porte de la chambre pour l'ouvrir à l'aide des clés. Une fois la porte ouverte, je la pousse de mon pied et entre en claquant la porte derrière moi. Ah... Il est pas encore là... Je lance la veste précédemment posé sur mes épaules sur un fauteuil de la chambre et m'étire en soupirant. Puis je me dirige vers la bouteille de champagne soigneusement disposé à côté des flûtes sur la table basse plus loin. J'ouvre la bouteille sans plus attendre et me serre une bonne flûte avant de me diriger vers les grandes vitres donnant sur Séoul. Cette vue... C'est presque mieux que la vue d'une fille assise en jupe qui croise pas les jambes. Je rigole tout seul à ces pensées en sirotant ma boisson, attendant sagement mon ami debout devant les grandes fenêtres dominant complètement la ville.
@Panda
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 28/03/2017
✗ nombre de messages : 31
✗ points de compétence : 79

MessageSujet: Re: Une nuit torride à l'hôtel... ou pas ft Kwang Oh   Dim 25 Juin - 0:08

Do
Kwang Oh

Chung
Su

Une nuit torride à l'hôtel...Ou pas !


Alors,alors... Ou est-il aller se fourrer celui-là ? Me voilà face à l'hôtel que moi et mon ami fréquentont assez régulièrement je dirais. on se connaît depuis pas mal de temps... Tandis que je me dirige à la réception je remarque le rose aux joues de la réceptionniste. Décidément ! Il ne doit pas être passé il y a bien longtemps. Je demande poliment le numéro de ma chambre et la pauvre jeune fille bafouille sous mon regard. Elle pense qu'on va s'envoyer en l'air ? Sûrement si Chung est m'a devancé, il aime tellement provoquer, foutre le feu partout ou il passe. Je ris posément à cette idée en me dirigeant vers les escaliers. Un peu de sport ne me fera pas de mal après tout !

Je me remémore notre première soirée ensemble; cette tentative désespérée de me sauter avec des mots bien crus et la mine déconfite qu'il a fait en sachant que je n'étais pas prêt à négocier. J'étouffe un sourire en grimpant les marches quatre à quatre. Finalement je l'avais convaincu, on avait discuté sur un pieu luxueux avant de tomber dans un état de profonde amitié. Le bon vieux Chung...
Cette fois je ris franchement lorsque mon pied rencontre le velour des marches du sixième. Plus qu'un étage mon vieux !
Au fond tout les deux on parlait, on parle toujours aussi bien. C'est rassurant de se dire que j'ai un lien solide même si c'est avec un prof un peu instable. Nos conversations tournent autour du sexe, du boulot, du milieu de la nuit et autres. Lui qui est un ancien acteur porno et moi un mannequin ancien camé ! On fait la paire !

Mes pensées s'estompent quand je viens toquer à la porte de la chambre. J'entre dans la foulée sans sourciller. A tous les coups je vais me faire engueuler pas vrai ? Il faut dire que avec lui je ne e soucie guère de la ponctualité.
Il se trouve face à la baie vitrée, une coupe de champagne à la main... Comme d'habitude ! Ma petite moue se transforme en un sourire timide alors qu'il pivote vers moi. Mes grandes jambes me rapprochent de lui rapidement histoire de me mettre à son niveau.

- Salut mon vieux ! Comment tu vas ?

Mes yeux noirs plongent dans les siens qui demeurent tout aussi sombre. la complicité est présente. Je tends alors doucement la main pour serrer la sienne, c'est un signe de proximité et de respect que je lui accorde. Parce que oui, je respecte Chung pour sa patience à m'écouter mais aussi sa façon de vivre les choses. Il est aussi libre que l'air et moi je suis cloîtré dans mes souvenirs. Mes amours perdus.

- Et avant que tu me gueules dessus pour mon retard sers-moi une coupe, veux-tu ?

Je lui lance un regard on ne peut plus taquin en quittant ma veste avant de m'installer dans le cuir du canapé.

- Quoi de beau mon prof préféré ?

Je glousse presque en le regardant toujours. Lui ? Un prof ? Je ne m'y ferais jamais ! Il fait tellement plus... comment dire ça ? Il convient tellement mieux à l'ancien lui. Ceci dit j'ai bien trop hâte de savoir ce que me vaut cette petite réunion nocturne.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 22/03/2017
✗ nombre de messages : 54
✗ points de compétence : 103

MessageSujet: Re: Une nuit torride à l'hôtel... ou pas ft Kwang Oh   Sam 26 Aoû - 0:16

Une nuit torride à l'hôtel... ou pas
J'ai à peine commencé mon nouveau boulot que je prends déjà à rêver de vacances au bord de la plage, entouré de bombes sexuels, en contemplant l'horizon parsemé de buildings. Je soupire vaguement démoralisé. Je sais pas comment j'ai fait pour tomber aussi bas ! Je partais si bien pourtant, je vivais une vie de rêve, la vie que je rêvais depuis mon plus jeune âge. Et v'là que je rechute complètement jusqu'à finir devant des classes entières à faire cours. Faire cours, bon dieu ça me choque toujours autant. Je sais qu'on a pas forcément le choix dans sa vie et qu'il faut savoir prendre des résolutions raisonnables surtout vis à vis de mon âge. J'veux dire, je suis plus un gamin, je peux plus me permettre ce que je fais actuellement. C'est le speech tout droit sorti de la bouche de mon père. Mais au fond de moi, je me sens mal de trahir mes promesses de jeune adulte et de briser mes rêves d'ado.

Je sors complètement de mon fil de pensées en entendant quelqu'un toquer à la porte, je me retourne presque immédiatement vers la source de bruit. Déjà? Je pensais qu'il arriverait bien en retard encore ! Je pouffe un peu de rire et l'accueille d'un franc sourire. Je suis content de le voir devant moi. Il s'approche de moi et mon sourire s'élargit.

- " Salut mon pote. Ca fait un bail hein? J'pète le feu eheh ! Je pensais pas déjà te voir arriver ! J'ai l'habitude à plus en retard ! "

Il vient me serrer la main et je viens l'attirer à moi pour faire se rencontrer nos épaules et taper amicalement son dos. Je l'écoute dire et attrape la deuxième flûte sur la table en murmurant un "tout de suite mon seigneur" puis je remplie cette dernière de champagne pour la lui tendre avec un petit sourire. Je suis bien mignon moi, regardez moi ça, je lui verse et tout ! Quel ange je suis ! Je me moque gentiment de lui en imitant une maladroite révérence devant lui.

Il s'installe dans le canapé en cuir sombre et je m'appuie contre les grandes fenêtres. Qu'on m'appelle "prof" me fait toujours aussi bizarre, j'ai l'impression d'être à un tournage d'un jeu de rôle prof/élève interminable ! C'est presque plus drôle ! En temps normal j'aurais sûrement souri, mais inutile de lui mentir à lui... Je soupire un peu. "quoi de neuf" hein? Haussant imperceptiblement les sourcils, déjà agacé de ce rôle sonnant comme une mauvaise blague.

- " C'est la merde d'enseigner ! Les gosses sont chiants et tout ! Pff, je me suis pris une morale du proviseur comme si j'étais un môme dès le premier jour. soit disant ma tenue était pas appropriée ! J'avais tellement envie de lui montrer mon cul pour qu'il comprenne ce qui est approprié et ce qu'il l'est pas ! "

Je fais la grimace en me souvenant de ça. Je vois pas toujours pas où était le problème de ma tenue ! Les gens se prennent trop la tête avec c'est notion de "convenable ou non". Ca devrait pas être aussi important ! En tout cas moi ça me prend bien la tête ! J'avale une nouvelle gorgée de champagne comme pour oublier. Ce que je déteste par dessus tout c'est pas les gens fermés d'esprit, c'est les gens fermés d'esprit qui se permettent de me faire la morale ! Forcément que ça m'énerve les types comme le directeur de l'académie dans laquelle je dois bosser. Ca me soûle assez comme ça, j'ai pas besoin de lui pour en rajouter une couche !
@Panda

_________________
The King fucks the Night
do not listen this old man and go to have fun, kid. I remember, when i had your age, i was just like you   ∞


   
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une nuit torride à l'hôtel... ou pas ft Kwang Oh   

Revenir en haut Aller en bas

Une nuit torride à l'hôtel... ou pas ft Kwang Oh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nuit torride entre des glaçons [Crispin & Samuel]
» Le bal d'hiver
» HOT PAST
» Nuit torride [PW Tamriel]
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: 
Séoul
L'école est finie, à nous l'alcool et les jolies filles
 :: Hongdae
-