“Here comes the sun, and the devil (ft Jun)”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Here comes the sun, and the devil (ft Jun)   Dim 20 Nov - 22:53

Here comes the sun and the devil
Evidemment, ma question le perturbe un peu. Il doit être persuadé que si je suis là, c'est simplement pour l'emmerder et le regarder souffrir sans rien dire. Il n'a pas tout à fait tort, déjà à l'armée, j'adorais voir mes jeunes recrues pleurer au milieu des parcours d'obstacles, affirmant que c'était trop dur et qu'ils ne pouvaient pas le faire. J'adorais ça parce que je savais qu'après ils seraient fiers d'avoir été, malgré tout ça, jusqu'au bout. Plus ils souffraient, plus ils deviendraient fort. Donc oui, pour moi, voir leur haine pour moi dans le regard était le début d'une victoire.

Il finit par me répondre, étant donné qu'il était forcé de toute façon. Depuis l'âge de six ou sept ans ? Vu ce que j'avais vu l'autre soir, il était très doué. Donc la question est : pourquoi est-il chez les scientifiques alors qu'il pourrait facilement gagner des compétitions de kung fu ?

Je suis perdu dans ma réflexion quand il relève soudain la tête et me pose une question tellement ridicule qu'elle me fait éclater de rire. Ce gosse est vraiment excellent !

- Avec deux ou trois cours, tu aurais juste eu l'air d'une otarie en train d'essayer de rouler sur une orque. Et si je le sais c'est parce que ça va bientôt faire vingt ans que je pratique le taekwondo, et plusieurs autres arts martiaux.

C'est vrai que ça fait peu de temps que je suis de retour à Yamang et en général, les élèves se fichent un peu du parcours de leurs professeurs. Je pourrais me sentir vexé, mais au contraire, ça m'amuse encore plus.

- .. et ça va faire sept ans que je suis dans les forces spéciales de l'armée coréenne. Donc tu as bien fait de choisir le nettoyage de place au lieu de la raclée !

Oh oui, je suis fier. Et si en plus ça peut le rendre un peu moins hermétique à mes remarques, ce serait génial !

@Panda
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 382
✗ points de compétence : 531

MessageSujet: Re: Here comes the sun, and the devil (ft Jun)   Lun 21 Nov - 0:13

Here comes the sun and the devil
Oui, bon d'accord. Le professeur n'avait pas totalement tort. J'aurais eut l'air de rien si je m'étais contenté d'apprendre les choses sur le tas et de les recopier derrière sans aucune expérience. Son expression m'intriguait également. Elle était peu commune et si.. étrange. A son image à vrai dire. Je n'arrivais pas à le cerner et c'était quelque chose qui m'agaçait assez. Comment vous vouliez que je m'en sorte en ne faisant que des choses de travers parce que je suis peu capable de cerner une personne ? Son rire m'avait une nouvelle fois blessé dans mon égo. Il y avait quelque chose de drôle à ce que j'avais demandé ? J'avais dit une connerie ? Aish.. il était vraiment difficile ce prof. Mais bon, je n'avais pas le choix que de faire avec. Et puis, la blessure de Jin Wuk en avait valu le coup. Il était pas prêt de recommencer et de s'en prendre aux gens que j'appréciais. Le professeur m'avouait soudainement qu'il pratiquait les arts martiaux depuis vingt ans et qu'il était engagé depuis quelques années dans l'armée. J'écarquillais les yeux, comprenant soudainement pourquoi c'était lui qui me surveillait. Il était très certainement le plus qualifié pour remettre dans le droit chemin cette brute que j'étais. J'écoutais finalement la fin de sa phrase, haussant un sourcil, surprit.

- Ah..? J'avais le choix..?

Hein ? Quoi ? Q-qu'est-ce que je venais de dire là ?.. Aish. Répondre à ce prof là était par contre la pire idée que j'avais eut de ma vie. Et pourtant, ça avait été si naturel que je ne m'étais pas entendu parler. Idiot que j'étais.. Je grimaçais. Il fallait vraiment que je perde mes mauvaises habitudes. Au moins avec mes aînés. Et puis j'avais intérêt à faire gaffe si je ne voulais pas qu'il combine nettoyage de plage et raclée.

- Non, rien. Pardon, j'ai rien dis.

Je finissais sur ces mots d'attraper les derniers déchets qui traînaient par terre. Puis à l'aide de mon bras, j'essuyais la sueur qui dégoulinait sur mon visage. Vraiment.. je détestais devoir bosser de cette manière sous le soleil. Je sentais déjà les brûlures du soleil sur mon dos, ce qui était loin d'être agréable. J'allais devoir tartiner ça d'hydratant pendant au moins trois jours. Je soupirais un instant, un peu hésitant. Je n'étais pas sûr de ce que j'allais lui demander.. mais bon, à y réfléchir, ça me paraissait être la solution la moins longue et douloureuse. Mais ça, il fallait évidemment que je me cache de le dire. Enfin.. comme si je pouvais réellement le faire.

- Vous allez certainement penser que je suis maso.. Enfin, si ce n'est pas déjà le cas.. Mais quitte à choisir.. Vous pourriez pas plutôt me mettre une raclée, comme vous dites ? Comme ça je souffre peut-être, vous êtes heureux, et puis on est pas obligés tous les deux de rester sous cette chaleur écrasante avec cette odeur de poisson pourri toute l'après-midi. J'avoue être aussi curieux de voir votre niveau.. Avec l'armée et tout ça, vous devez être un nouveau genre de San Goku, non ?
@Panda
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Here comes the sun, and the devil (ft Jun)   Lun 21 Nov - 0:55

Here comes the sun and the devil
J'éclate de rire en entendant sa remarque. Non effectivement, il n'avait pas eu le choix de sa sentence, mais Jin Bae et l'administration de l'école me connaissent assez et ils m'ont bien précisé de ne pas agresser ce gosse. Il l'aurait mérité, mais comme on m'avait si bien répété : on est pas à l'armée, donc je ne peux pas agir avec les élèves de yamang comme avec mes recrues. Et puis finalement, le voir ramasser des ordures pendant que je sirote ma bière me plait assez bien.

J'ai tendance à détester les gens qui défient l'autorité parce que par expérience, je peux dire que ça n'amène rien de bon. La hiérarchie est là pour une raison et ceux qui ne le comprennent pas n'ont pas leur place dans une société de personnes civilisées. Mais mine de rien, j'aimais bien la répartie de ce gamin. Et j'aime encore plus le fait qu'il se reprenne quand il réalise qu'il a dit une connerie. Ça prouve qu'il commence à comprendre. Qu'il commence à apprendre même.

Finalement il réouvre la bouche sa demande est encore plus comique que les dernières à mes yeux.

- Je suis comme San Goku mais en plus beau et en moins japonais.

Depuis que j'avais appris que cet idiot de Kagami était aussi prof à Yamang, mon mépris pour les japonais était revenu. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, je sais, et il existe probablement beaucoup de japonais très sympathiques, mais ce type me tapait tellement sur le système que j'ai du mal à passer au-dessus.

- J'avoue que l'idée de la raclée me plait bien. Le soucis c'est que si je fais ça, ça ne plaira pas à l'administration. Et même si je leur assure que tu es celui qui me l'a demandé, si tu es à l'hôpital ils ne me croiront sûrement pas. Donc désolé mais tu vas devoir terminer la plage.

Evidemment, je n'irais jamais jusqu'à le mettre KO, mais si on est pas dans une salle d'entraînement, même si ce n'est qu'une petite tape, je vais finir par avoir des problèmes.

- En revanche, si tu veux avoir une idée de ce que le San Goku moderne peut faire, je te donne volontiers un aperçu quand on rentre à Yamang.

Peut être que j'arriverai à le convaincre de me laisser le coacher comme ça !

@Panda
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Codeur

Voir le profil de l'utilisateur
✗ arrivé le : 10/05/2016
✗ nombre de messages : 382
✗ points de compétence : 531

MessageSujet: Re: Here comes the sun, and the devil (ft Jun)   Mer 23 Nov - 0:51

Here comes the sun, and the devil
Un San Goku en plus beau et moins Japonais ? Il avait du moins raison pour le côté Japonais. Le reste en revanche, je ne comptais pas me prononcer là-dessus. Je ne savais pas non plus si j'étais celui qui se faisait des idées, mais je décelais comme une petite pointe désagréable dans sa petite pique. Peut-être que ce n'était qu'une impression, après tout. Et puis je ne comptais pas poser la question une seule seconde. C'était son problème, pas le mien. Déjà qu'il était de base mon problème.. je n'allais pas m'en rajouter sur la patate. Je ne pouvais pas m'empêcher de pourtant sourire face à sa remarque. Il avait de l'humour au moins. Un humour étrange, mais il en avait. Et ça rendait l'atmosphère un peu moins compliqué à supporter. Je ne pouvais pas rester dans ce genre d'ambiance lourde, ça m'horripilait tellement que je ne restais pas en général bien longtemps. Ou alors je me débrouillais pour alléger un peu tout ça. Le professeur semblait par ailleurs OK pour la raclée.. je ne savais pas vraiment comment je devais prendre son enthousiasme, en revanche il m'expliquait que l'administration n'était pas du genre à être d'accord. Il parlait également de séjour à l'hôpital. Je levais un sourcil puis grimaçais un peu à cette entente avant d'ajouter, tout en continuant mon travail d'intérêt général.

- Je ne comptais pas finir à l'hôpital, de toute façon. J'en ai ni l'argent ni le temps. La prépa c'est trop de boulot.

En revanche, l'idée de me faire une démonstration me plaisait assez. Je me demandais de quoi il était réellement capable maintenant. Sept ans dans l'armée et plus de vingt ans d'arts martiaux, ça doit laisser des traces sur le corps et l'esprit. Quant à moi, je ne me voyais pas encore faire mon service militaire. Ma mère était seule, et je n'étais pas prêt à la laisser sans protection. Je me demandais comment il avait fait, ce professeur. Comment il avait fait pour laisser sa famille. Peut-être qu'il l'avait confiée à une autre personne de confiance ?

- Pourquoi pas ? Ça fait un moment que je n'ai pas eut d'adversaire. Depuis que je suis à Yamang, c'est compliqué d'aller m'entraîner en club. Du coup je me sers du Dojo pour éviter de perdre tout ce que j'ai appris et pour entretenir ma forme. Et me défouler aussi, même si pour le coup, pendant la soirée c'était comme si ça n'avait servi à rien. Et personne ne fait vraiment d'arts martiaux ici.

@Panda
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Here comes the sun, and the devil (ft Jun)   

Revenir en haut Aller en bas

Here comes the sun, and the devil (ft Jun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyeosik Academy :: Time To Play Life's too short, play more :: See ya later :: RP fini-